Turkménistan, le pays où les étudiants ont le droit de se taire

En tant qu’étudiants français disposant d’une certaine liberté de parole et d’action, nous nous devions de nous faire écho de ceux qui en sont privés. C’est ainsi que notre regard s’est penché sur le Turkménistan qui compte vingt établissements publics d’enseignement supérieur, accueillant au total 23 000 étudiants. Bon nombre de commentateurs et d’étudiants eux-mêmes comparent, en silence, l’université au milieu carcéral. Car toute réclamation ou revendication, à l’instar de la détention de cigarettes, de bouteilles d’alcool ou de maquillage, est passible d’un blâme. Afin d’éviter l’exclusion, qui arrive au bout de deux blâmes, les étudiants pris en infraction payent entre 5 et 20 dollars pour que les surveillants ferment les yeux. Ceci est observable aussi bien dans les établissements provinciaux qu’au sein des lieux de l’enseignement supérieur de la capitale, Achgabat, qui seraient tout de même « un peu moins strict(s) ». Dans ces derniers, dont certains amphis sont équipés du Wi-Fi (fait rarissime pour le Turkménistan qui mérite d’être souligné), seuls les professeurs détiennent le mot de passe nécessaire à toute connexion. Des professeurs que les étudiants voient finalement peu, puisqu’ils passent près de deux tiers de leurs temps à apprendre à « participer à la vie publique du pays ». Ils doivent ainsi faire acte de présence à toutes sortes de cérémonies pour lesquelles les étudiants doivent acheter eux-mêmes leur survêtement dans une couleur imposée. Alors, tentés par un échange universitaire dans cette ex-république soviétique ?

Source: http://enews.fergananews.com/articles/2801

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s