Bosnie-Herzégovine: l’autre révolte dont personne ne parle

Alors que les médias se focalisent sur les révoltes turque et brésilienne, une autre est en train de se produire au cœur même du continent européen, en Bosnie-Herzégovine. L’élément déclencheur: la petite Belmina Ibrisevic, gravement malade qui, parce qu’aucun numéro d’identification n’a pu lui être délivré à la naissance, n’a pas pu partir en Allemagne pour se faire soigner. Belmina n’est pas la seule dans ce cas puisque tous les nouveau-nés, depuis le 12 février, n’ont pas pu obtenir de numéro d’immatriculation administratif. La faute est rejetée sur le dos des accords de Dayton (1995) qui ont mis fin à la guerre en ex-Yougoslavie mais qui ont aussi entériné la partition ethnique de la Bosnie-Herzégovine. Face à l’incurie additionnelle des politiques bosniaques, une centaine d’habitants de Sarajevo se sont réunis début juin devant le Parlement réuni en session ordinaire et l’ont encerclé afin de contraindre les représentants à délivrer un numéro d’identification, et donc un passeport, à l’enfant malade. Le 11 juin, ce sont plusieurs dizaines de milliers de Bosniaques qui ont défilé dans les rues de Sarajevo afin de demander la régularisation de tous les cas de bébés, et plus généralement l’européanisation du pays. A Banja Luka et à Mostar, les étudiants ont manifesté pour défendre leurs droits, dépassant pour la première fois les divisions ethniques comme à Sarajevo. Entre l’adhésion de la Croatie à l’UE et l’ouverture prochaine des négociations d’adhésion pour la Serbie, d’importants changements s’annoncent dans les Balkans. Viva la Bebolucija ! [« La révolution des bébés« ]

Source: http://www.rtl.hr/vijesti/novosti/789218/bebolucija-vise-od-10000-ljudi-prosvjedovalo-u-sarajevu/

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s