Leningrad, ou le nihilisme à la russe

« Sur des p*****s de Louboutin, dans un p***** de pantalon ». Difficile de faire plus clair, Leningrad n’est pas là pour ménager son auditoire. Ni qui que ce soit d’autre. Le groupe qui a fêté ses vingt ans en 2017 est aujourd’hui un phénomène majeur dans la musique russe contemporaine, dont le succès ne semble pas prêt de s’essouffler. Pourtant, si vous tapez leur nom sur un quelconque moteur de recherche « occidental », il vous faudra fouiller un peu avant de trouver la moindre information pertinente, la page Wikipédia francophone ne contenant que deux paragraphes dans la catégorie biographie, et d’une maigre discographie qui ne va pas au-delà de l’année 2014. A contrario, sur Yandex, moteur de recherche russophone par excellence, le groupe Leningrad va jusqu’à détrôner l’appellation révolutionnaire de la Venise du Nord, dont le groupe et son nom sont issus.

Continuer de lire « Leningrad, ou le nihilisme à la russe »

Vie et mort d’un État, retour sur la disparition pacifique de la Tchécoslovaquie (II)

Classe Internationale a décidé de se pencher sur un épisode pacifique de dissolution étatique, celui de la Tchécoslovaquie. Deuxième article d’une série qui souhaite étudier les différentes composantes du « divorce de velours », celui-ci s’intéresse aux inégalités politiques et économiques qui ont marqué la vie du pays. Premier article disponible : Considérations historiques derrière la fondation de l’État tchécoslovaque  Le 1er janvier 1993 a … Continuer de lire Vie et mort d’un État, retour sur la disparition pacifique de la Tchécoslovaquie (II)