Le Japon de nouveau sur la pente du militarisme ?

Depuis la dérive militariste qui mena le pays au cataclysme de la Seconde Guerre mondiale, le Japon a fait du pacifisme la pierre angulaire de sa politique étrangère. Ce principe est gravé dans le marbre à travers l’article 9 de la constitution de 1947 qui stipule que « le peuple japonais renonce à jamais à la guerre comme droit souverain de la nation ». Cependant, le cap politique fixé ces dernières années sous l’égide du premier ministre Shinzo Abe[1] semble revenir pas à pas sur la position revendiquée depuis près de 70 ans par l’archipel. Une étape de plus a été franchie samedi 19 septembre avec l’adoption par la Diète[2] des lois de défense qui permettent désormais aux Forces d’Autodéfense (FAD) d’intervenir hors du territoire national au sein de coalitions internationales. Le pays sort de ce fait de la stricte position d’autodéfense qui seule jusque-là permettait l’emploi de la force armée.

Continuer de lire « Le Japon de nouveau sur la pente du militarisme ? »