Sinaï, une péninsule en voie de déstabilisation.

Capture d'écran du Middle East Institute

Le 24 octobre, suite à un attentat ayant causé la mort de 30 soldats et d’un haut responsable de l’armée égyptienne, le président al-Sissi a décrété l’état d’urgence dans la partie nord du Sinaï. Le 15 novembre, le groupe djihadiste Ansar Bait al-Madqis ayant revendiqué l’attaque du 24 octobre, a officiellement prêté allégeance au groupe État Islamique (EI) et pris le nom de Wilayat Sinaï. Le risque d’une montée en puissance de l’insurrection islamiste dans une région frontalière avec Israël fait peser un sérieux risque de déstabilisation sur l’Égypte ainsi que sur la région dans son ensemble.

Continuer de lire « Sinaï, une péninsule en voie de déstabilisation. »

Publicités