Kigali, ville verte : stratégie nationale d’urbanisation pour une ville durable

La Vision 2020 pour le Rwanda résulte de réflexions menées entre 1997 et 2000, et vise, selon les mots du président rwandais Paul Kagamé, à transformer le pays « en un pays à revenu intermédiaire où les Rwandais jouissent d’une meilleure santé, sont plus éduqués et plus prospères de façon générale ». Six piliers sont identifiés pour atteindre cet objectif : la bonne gouvernance et la gestion efficiente des affaires publiques, un capital humain qualifié, un secteur privé dynamique, des infrastructures de qualité, ainsi qu’une agriculture et un modèle d’élevage modernes. L’urbanisation du pays et le développement de la ville de Kigali s’inscrivent au cœur de ce plan directeur ambitieux. Le développement de la capitale rwandaise, en plus de répondre au besoin de croissance économique du pays, sert aussi un objectif politique et social d’unité nationale après le génocide de 1994.

Continuer de lire « Kigali, ville verte : stratégie nationale d’urbanisation pour une ville durable »

Publicités

Urbanisation en Afrique : quelles opportunités pour le développement durable ?

L’urbanisation du continent africain croît rapidement. Selon les données de l’ONU, en 1950, seuls 14% des Africains étaient citadins, contre 40% aujourd’hui. Selon ses projections de 2014, la tendance ne devrait pas s’inverser, mais se stabiliser aux alentours de 56% en 2050. Du fait de l’ampleur de ce phénomène, il est capital qu’il soit moins consommateur de ressources que ses précédents historiques asiatiques notamment. Continuer de lire « Urbanisation en Afrique : quelles opportunités pour le développement durable ? »

Extractivisme et militantisme écologique en Amérique Latine

Selon l’ONG Global Witness, au moins 200 militants écologistes ont été assassinés dans le monde en 2016, battant le record de 2015 de 185 morts. En 2017, 98 morts seraient déjà répertoriés. Avec 60% des meurtres, l’Amérique Latine est la région la plus dangereuse pour ces militants, qui souvent ne se définissent pas comme écologistes mais comme défenseurs de leur terre, forêt ou rivière, face à des projets d’exploitation minière ou pétrolière. Continuer de lire « Extractivisme et militantisme écologique en Amérique Latine »

L’enjeu des énergies dans James Bond

Dans James Bond dans le spectre géopolitique, Jean-Antoine Duprat souligne l’idée que cette saga cinématographique ne repose pas uniquement sur un succès facile. Il y a une réelle réflexion géopolitique derrière chaque livre et film, qui reflète fidèlement l’actualité internationale. Dans les livres de Ian Flemming, l’antagoniste est presque toujours une figure marginalisée du bloc soviétique, qui agit seul. Cela témoigne bien des tensions de la Guerre froide. Mais les ennemis évoluent : les auteurs qui reprennent le héros de Ian Flemming proposent à leur tour des “méchants” et intrigues ancrés dans l’actualité internationale. Ainsi, l’enjeu énergétique prend une place centrale dans les films de la série James Bond – place qui est souvent sous-estimée, alors qu’elle est à la fois développée dans les intrigues principales et secondaires. Continuer de lire « L’enjeu des énergies dans James Bond »

Les mouvements de jeunesse en Afrique : le cas de Balai Citoyen au Burkina Faso

Les mouvements de contestation issus de la jeunesse se développent en Afrique, notamment depuis le Printemps Arabe qui a débuté en décembre 2010 en Tunisie. On observe ainsi l’émergence de « Filimbi » (coup de sifflet) en République Démocratique du Congo, « Y’en a marre » au Sénégal et de « Balai Citoyen » au Burkina Faso. Ces mouvements tentent de se rassembler pour favoriser une prise de parole et pour exercer une influence plus forte à l’échelle nationale, voire régionale. Continuer de lire « Les mouvements de jeunesse en Afrique : le cas de Balai Citoyen au Burkina Faso »