The Carlos Ghosn Affair and the « hostage justice » (hitojichi shiho)

From his arrest on November 19, 2018, in Tokyo to his incredible escape to Lebanon on December 30, 2019, the Carlos Ghosn case is still an ongoing story. Laid off from his position of CEO / Chairman of Nissan and Mitsubishi Motors after his arrest on allegations of financial misconduct, the Franco-Lebanese-Brazilian businessman, was originally detained for 21 days and then – to keep him in custody beyond the legal maximum –, has been arrested a second time on other charges. This case has shone a light on Japan’s long overlooked « hostage justice » system, in which criminal suspects are held for long periods in strict conditions to coerce them into confessing. Continuer de lire The Carlos Ghosn Affair and the « hostage justice » (hitojichi shiho)

Quelle lusophonie pour la CPLP ?

Quelle place tiennent les langues dans la géopolitique mondiale ? À en juger par la multiplication des «clubs linguistiques» il est bien évident que leur rôle dépasse celui d’une langue et d’une histoire partagées vouées à rapprocher les peuples. À l’heure de la mondialisation, développer une production scientifique dans sa langue ou faire rayonner sa littérature est devenu un enjeu de pouvoir, une préoccupation commerciale, d’un mot un instrument d’influence et d’affirmation de sa souveraineté. Pensées comme communautés de valeurs et d’identités communes, les organisations internationales linguistiques sont aussi l’occasion de rappeler la diversité culturelle du monde. En cela, elles revendiquent qu’un monde réellement multipolaire ne pourra advenir sans la prise en compte d’une réalité linguistique plurielle, récusant par là l’imposition de toute langue unique dans l’éducation et la recherche ou encore dans les transactions économiques et les échanges culturels. Continuer de lire Quelle lusophonie pour la CPLP ?

The Privatisation of the Prison System: The Liberal Economy of Suspended Time

What are inmates worth on the market? The privatisation of the prison system in numerous countries has benefitted many multinationals. Cheap workforce, chained consumers, mass incarceration policies were supported by powerful lobbies. Prison time, immigration, parole: the privatisation phenomenon  gnaws on the entire correctional system for profit, to the detriment of society’s collective interest. Today Classe Internationale encroaches the topic of carceral privatisation and its impacts on penal policies.

Continuer de lire « The Privatisation of the Prison System: The Liberal Economy of Suspended Time »

Groenland et Danemark, entre passé colonial et velléités d’indépendance

Quand on évoque le Groenland, d’immenses paysages de glace aux températures inhospitalières et s’étendant à perte de vue nous viennent à l’esprit. Si ces représentations sont en partie vraies, ce territoire se distingue également par une histoire mouvementée et des rapports houleux avec sa puissance administratrice, le Danemark. Le Groenland, fort d’un gigantesque territoire de plus de 2 166 000 km2, sur lequel ne vivent guère plus de 56 000 âmes, se situe entre les océans Atlantique et Arctique. Il est aujourd’hui l’un des trois pays constitutifs du royaume du Danemark, aux côtés des îles Féroé et de la métropole danoise elle-même. Successivement colonisé par la Norvège et le Danemark, le Groenland est historiquement marqué par la domination coloniale et ses abus, dont les conséquences sont encore visibles aujourd’hui. Dès 1953, date à partir de laquelle il cesse d’être une colonie pour intégrer pleinement le royaume danois, le Groenland se lance dans une longue et progressive quête vers l’indépendance. Continuer de lire Groenland et Danemark, entre passé colonial et velléités d’indépendance

Les relations anglo-irlandaises : du Royaume d’Irlande à la République

Depuis l’instauration du Royaume d’Irlande au XXIIème siècle à la proclamation de la République d’Irlande en 1948, les relations anglo-irlandaises ont été lourdes de tensions ; pendant l’occupation pluriséculaire de l’Irlande, l’Angleterre s’emploie à contrôler l’île d’émeraude à travers diverses mesures, dont la spoliation des terres en territoire rebelle et la mise au banc de l’héritage gaélique du pays. L’histoire des relations entre les deux pays montre que celles-ci ont longtemps été celles d’une colonie et d’une métropole. En effet, les velléités d’indépendance, et même d’autonomie, tendent à être de plus en plus réprimées jusqu’au XIXème siècle, où les libéraux et les députés irlandais amènent la question de l’auto-gouvernement (Home Rule) à Westminster. Celui-ci doit être mis en oeuvre après la Première guerre mondiale, mais laisse rapidement place à l’État Libre d’Irlande. Après la Deuxième guerre mondiale, l’Irlande acquiert son indépendance totale ; les derniers pouvoirs qu’avaient le Roi lui sont retirés. 

Continuer de lire « Les relations anglo-irlandaises : du Royaume d’Irlande à la République »