Le dernier sommet du forum sur la coopération sino-africaine, quelles promesses?

Après le Sommet du Forum on China-Africa Cooperation (FOCAC) de septembre 2018, où en est la politique « d’aides » chinoise en Afrique ? Lors des visites du ministre des affaires étrangères de la république populaire de Chine, Wang Yi, du 12 au 16 janvier 2018, au Rwanda, en Angola, au Gabon puis à Sao Tomé et Principe, celui-ci a exprimé la volonté de son … Continuer de lire Le dernier sommet du forum sur la coopération sino-africaine, quelles promesses?

La « rééducation » des minorités religieuses du Xinjiang : absorption du terrorisme ou dernière étape d’effacement d’une culture ?

Danses, sports et rires : c’est une clameur joyeuse qui se dégage de l’unique vidéo enregistrée au sein d’un camp de « rééducation » des populations musulmanes de la région chinoise du Xinjiang, mise en ligne il y a deux semaines par Hu Xijin[1]. Depuis un mois, l’existence prouvée de ces infrastructures fait frémir la communauté internationale et un tel enregistrement aurait dû soulager. Toutefois, cette vidéo pourrait ne pas refléter l’expérience quotidienne des détenus : Hu Xijin n’est autre que l’éditeur du Global Times, journal d’État aux mains du Parti communiste chinois (PCC). C’est ce même journal qui rapportait au mois d’octobre la parole officielle du gouvernement : « Les programmes d’éducation au Xinjiang améliorent les opportunités de vie des apprentis et des familles. » Si certaines autorités internationales ont réclamé, sans succès, l’autorisation de visiter elles-mêmes ces camps, nombre d’organisations et de think tanks ont lancé leurs propres recherches.  Continuer de lire « La « rééducation » des minorités religieuses du Xinjiang : absorption du terrorisme ou dernière étape d’effacement d’une culture ? »

Extrême droite en Europe : la fin de l’exception espagnole ?

Le 7 octobre 2018, le parti Vox de Santiago Abascal  a organisé un grand meeting réunissant plus de 10 000 personnes à Madrid. Les idées qu’il véhicule sont assez classiques des partis européens  d’extrême droite : discours europhobes, opposition à l’immigration, renouvellement de la classe politique, lutte contre la corruption ainsi que nationalisme . La crise économique qui a très lourdement frappé l’Espagne en 2011, ainsi que l’accueil de 40 000 migrants depuis le début de l’année expliquent cette popularité nouvelle de ce parti, dont la création remonte à 2013.  Pourtant Vox est un ovni dans le paysage politique espagnol, et ce pour deux raisons : le fait qu’il soit d’extrême droite et son discours centraliste.
Continuer de lire « Extrême droite en Europe : la fin de l’exception espagnole ? »

L’Italie, son budget 2019 et l’avenir de l’Europe

L’Italie est de nouveau à la une. Alors que la Commission européenne et le gouvernement de Giuseppe Conte étaient parvenus à un compromis sur le projet de budget italien 2019 (permettant ainsi à Rome d’échapper pour l’instant à une procédure disciplinaire pour déficit excessif), de nouvelles tensions sont apparues ces dernières semaines. Le rappel de l’ambassadeur de France pour consultations l’illustre bien : la crise politique actuelle dépasse la mise en cause du multilatéralisme. Pour comprendre la toile de fond de la situation en Italie, Classe Internationale vous propose donc de vous replonger dans les soubresauts du dernier semestre de 2018.

 

La crise que traverse l’Italie prend racine il y a environ vingt ans, avec l’adoption de l’euro. Crise économique et politique, elle met aujourd’hui l’Europe face à ses propres contradictions et invite à étudier de plus près les arguments des partis en présence.

Continuer de lire « L’Italie, son budget 2019 et l’avenir de l’Europe »

Le coupé-décalé : Entre diversion et construction d’un nouveau mode politique dans l’Afrique francophone des années 2000

Les origines du mouvement du coupé-décalé sont assez obscures, comme ce qui en relève exactement. Pour le définir, il est primordial de préciser les revendications particulières d’artistes qui ne sont pas formellement organisés. Nous pouvons tenter de caractériser ce mouvement comme un mouvement musical qui naît dans les boîtes de nuit de Londres et de région parisienne, créé par des artistes principalement d’origine ivoirienne, réimporté en Afrique francophone. Il incorpore des rythmes différents des rythmes occidentaux, qui s’inspirent à la fois du zouglou ivoirien et du n’dombolo congolais, deux styles de musique traditionnelle dans leurs pays d’origine. Douk Saga, un DJ ivoirien qui se produit en région parisienne avant de revenir à Abidjan en 2002 et  figure emblématique du mouvement, revendique sa création. L’une de ses caractéristiques essentielles est de rendre hommage aux grands Hommes d’Afrique de l’Ouest, dans une langue alliant français, dérivés locaux du français et des langues locales. Continuer de lire « Le coupé-décalé : Entre diversion et construction d’un nouveau mode politique dans l’Afrique francophone des années 2000 »