Cartographier la politique étrangère américaine avec Henry Kissinger

« Les morts gouvernent les vivants » écrit Auguste Comte, et Henry Kissinger se charge à juste titre de nous le rappeler. A l’heure du crépuscule du système international uni-multipolaire (1) , un retour historique sur la politique étrangère américaine s’impose, non pas pour en tirer mécaniquement les évolutions futures, mais pour comprendre les racines intellectuelles des choix passés, pour mieux circonscrire les ré-interprétations futures de l’exceptionnalisme américain, déjà enclenchées par Donald Trump. Bien qu’imprévisible dans ses choix, d’un isolationnisme de campagne à un interventionnisme unilatéral (en Iran, au Venezuela), parfois même une synthèse des deux (guerre commerciale avec la Chine) le Président américain s’en tient à ce qu’il peut tirer du corpus culturel américain : n’est pensé, puis mis en œuvre, que ce qui est pensable. Continuer de lire « Cartographier la politique étrangère américaine avec Henry Kissinger »

Publicités

L’Insoutenable légèreté de l’être: un tableau de l’histoire tchécoslovaque par Milan Kundera ?

L’Insoutenable légèreté de l’être, roman publié en 1984, a très souvent été analysé sous un angle philosophique et littéraire : Milan Kundera lui-même se défend d’y dénoncer une réalité historique. Toutefois, il plonge ses personnages dans une histoire inspirée de la sienne, dans un contexte qu’il a connu, qui a marqué l’histoire tchécoslovaque et qu’il est intéressant d’analyser. Continuer de lire « L’Insoutenable légèreté de l’être: un tableau de l’histoire tchécoslovaque par Milan Kundera ? »

20 ans après : la ville de Hong Kong entre îlot démocratique et gouvernement autoritaire

En 1984, Margaret Thatcher et Deng Xiaoping trouvaient un accord prévoyant un retour progressif de Hong Kong au sein de la République Populaire de Chine (RPC). D’après leur Déclaration conjointe, texte déposé aux Nations Unies, le processus de réintégration devait débuter en 1997. Quel est donc aujourd’hui le bilan de ces quelques vingt dernières années, et comment analyser les transformations de la ville? Il semble que le retour dans le giron de Pékin ait eu des conséquences significatives. Que signifie donc, 20 ans après, l’expression « un pays, deux systèmes » (“一国两制”), que Deng Xiaoping avait avancée en 1997 ?    Continuer de lire « 20 ans après : la ville de Hong Kong entre îlot démocratique et gouvernement autoritaire »

« Déclarations », par Sebastião Salgado : la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, soixante-dix ans après

Signée à Paris le 10 décembre 1948, la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme (DUDH) est l’un des documents fondateurs du droit international relatif aux droits de l’Homme. Pour la première fois dans l’Histoire, un groupe d’États très hétérogène va reconnaître un ensemble de droits inaliénables et inhérents à la personne humaine. Comme le rappelle Amnesty International, la singularité de la DUDH est celle de dépasser les frontières étatiques, culturelles et religieuses au nom d’un objectif commun : la protection des droits humains[1].

L’année 2018 a marqué le 70ème anniversaire de la Déclaration Universelle. Pour célébrer cet événement, le Musée de l’Homme organise une série d’activités dans le cadre de sa nouvelle saison, En droits !. Parmi celles-ci se trouve l’exposition Déclarations, dans laquelle une dizaine d’articles de la DUDH sont illustrés par des photos du photographe brésilien Sebastião Salgado.

Continuer de lire « « Déclarations », par Sebastião Salgado : la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, soixante-dix ans après »