Génocide des « Rohingyas » au Myanmar : du conflit de classe au conflit ethnique

Le 10 décembre 2019, soit 20 ans jour pour jour après avoir reçu le Prix Nobel de la Paix pour sa lutte contre la junte militaire en Birmanie, Aung San Suu Kyi, Conseillère d’État du Myanmar, a été auditionnée par la Cour Internationale de justice à la Haye pour les actes génocidaires commis dans son pays contre les « Rohingyas » ayant causés la mort de près de 7000 personnes et le déplacement d’1,1 million d’autres, notamment en direction du Bangladesh. La Birmanie, renommée Myanmar par la junte militaire, est un pays-passerelle entre la Chine, le Laos, la Thaïlande, le Bangladesh et l’Inde qui abrite 150 millions de groupes ethnolinguistiques et dont 90% de la population est bouddhiste (1). Continuer de lire « Génocide des « Rohingyas » au Myanmar : du conflit de classe au conflit ethnique »

Quel avenir pour le Mozambique ?

Destination bien souvent méconnue, le Mozambique est un pays qui s’étend le long de la côte orientale de l’Afrique australe. Fort d’un territoire de 800 000 km carrés et de plus de 27 millions d’habitants, ce pays est en passe de devenir une puissance africaine incontournable grâce aux innombrables ressources ─ notamment énergétiques ─ dont il dispose. Depuis quelques années, le Mozambique a su miser sur son potentiel d’envergure pour se relever d’un passé difficile, marqué à la fois par les abus de la colonisation portugaise ainsi que par les affres d’une guerre civile dévastatrice. En outre, par sa position stratégique, le territoire mozambicain s’est imposé comme un lieu de passage privilégié par lequel transite une part non négligeable des flux commerciaux mondiaux. Dès lors, les ressources du Mozambique sont l’objet de la convoitise de nombreuses puissances, à l’image de la Russie, du Brésil ou de la France, qui cherchent à s’implanter durablement dans le pays et à faire de celui-ci un partenaire économique de choix. Continuer de lire « Quel avenir pour le Mozambique ? »

American painting : a political instrument?

American painting is very interesting for its plurality and specialty of subjects. For instance, many similarities can be found between French, English or German paintings but American art appears to be very specific from its beginning. From great landscapes to portraits, focusing on the pictural art in America really allows one to understand the wish to build a great independent nation.

Continuer de lire « American painting : a political instrument? »

Turistificación del patrimonio indígena en México, entre integración cultural y redefinición de una identidad

¿ Qué es el famoso mundo maya hoy en día sino un proyecto turístico nunca terminado ? La propia idea de mundo maya hace referencia a la civilización precolombina originaria de América central. Las nuevas generaciones mayas no comparten el mismo estilo de vida que sus ancestros. Sin embargo, esta cultura sigue siendo parte de la identidad de México. Durante el siglo XX, el Estado mexicano intenta incorporarlos a la sociedad mediante un proceso que nos recuerda a la aculturación. De ese modo, se establecía una diferencia entre ser indígena y ser mexicano.  Continuer de lire « Turistificación del patrimonio indígena en México, entre integración cultural y redefinición de una identidad »

La restitution des oeuvres d’art : le début d’une nouvelle politique culturelle ?

Les imposantes statues moaï vont-elles bientôt quitter les musées européens et retourner sur l’île de Pâques ? Les frises du Parthénon d’Athènes conservées par le British Museum vont-elles enfin retrouver le sol grec ?

Continuer de lire « La restitution des oeuvres d’art : le début d’une nouvelle politique culturelle ? »