Turquie : « Un coup d’État ne peut atteindre la volonté de la nation »

Vendredi 15 juillet 2016, vers 22 heures locales, les rumeurs courent que les deux ponts du Bosphore reliant la rive asiatique à la rive européenne d’Istanbul sont bloqués par les militaires. En l’espace de quelques heures, on apprend que les soldats ont « pris le contrôle » à Istanbul et Ankara pendant que le Président intervient par FaceTime et appelle la population à défendre le régime. Puis, retournement de situation et le leader de la Nouvelle Turquie revient en trombes tandis que les manifestants habillés de drapeaux turcs sortent en masse en criant des « Allah u-ekber ». La Turquie aurait déjoué une tentative de coup d’État grâce au peuple qui a défendu la démocratie… La rapidité de l’événement et les gains inestimables pour le parti au pouvoir ont fait dire à certains analystes que même s’il n’a sûrement pas été orchestré, le coup d’État aurait été permis. Quoiqu’il en soit, les conséquences sont lourdes pour la Turquie et pour l’opposition, de quelle couleur qu’elle soit… Continuer de lire « Turquie : « Un coup d’État ne peut atteindre la volonté de la nation » »

Publicités