The Privatisation of the Prison System: The Liberal Economy of Suspended Time

What are inmates worth on the market? The privatisation of the prison system in numerous countries has benefitted many multinationals. Cheap workforce, chained consumers, mass incarceration policies were supported by powerful lobbies. Prison time, immigration, parole: the privatisation phenomenon  gnaws on the entire correctional system for profit, to the detriment of society’s collective interest. Today Classe Internationale encroaches the topic of carceral privatisation and its impacts on penal policies.

Continuer de lire « The Privatisation of the Prison System: The Liberal Economy of Suspended Time »

La privatisation du système carcéral : l’économie libérale du temps suspendu

Les détenus ont-ils une valeur marchande ? La privatisation du milieu carcéral dans de nombreux pays a enrichi une kyrielle de multinationales. Force de travail à moindre frais, consommateur enchaîné, la politique d’incarcération de masse a été soutenue par de puissants lobbys. De la prison ferme à l’immigration, en passant par la liberté conditionnelle, la privatisation s’attaque à l’ensemble du système correctionnel pour en tirer profit, au détriment de l’intérêt sociétal. Classe Internationale aborde aujourd’hui le sujet de la privatisation carcérale et ses impacts sur les politiques pénales.

Continuer de lire « La privatisation du système carcéral : l’économie libérale du temps suspendu »

Google, Amazon, Facebook, Apple : la diplomatie est morte, vive la “techplomatie” !

« Bougez vite, cassez les choses. Si vous ne brisez rien sur votre passage c’est que vous ne bougez pas assez vite ». Cette affirmation de Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook, est-elle en train de toucher la diplomatie ? Ce secteur régalien par excellence semble aujourd’hui menacé par l’arrivée de nouveaux acteurs non étatiques : les firmes multinationales. Le ministère des Affaires Étrangères danois vient en effet d’innover en annonçant avec fierté la création d’un « ambassadeur digital » auprès des géants de l’économie numérique : les GAFA. Cet acronyme désormais répandu renvoie à Google, Amazon, Facebook et Apple, champions de la bourse américaine et pionniers dans leurs domaines respectifs[1].gafa Continuer de lire « Google, Amazon, Facebook, Apple : la diplomatie est morte, vive la “techplomatie” ! »