Russafrique : le « grand retour » de la Russie sur le continent africain ?

Depuis l’annexion de la Crimée en 2014 et la mise en place de sanctions européennes, la Russie cherche de nouveaux partenaires à travers le globe. L’Union soviétique s’était largement investie en Afrique, mais son effondrement avait précipité le départ des Russes du continent. Aujourd’hui, pour affirmer sa puissance et développer son économie, la Russie cherche à étendre son influence auprès des pays africains. Continuer de lire « Russafrique : le « grand retour » de la Russie sur le continent africain ? »

Publicités

La Russie et les Occidentaux depuis 1991

Entre le 9 novembre 1989, qui voit le mur de Berlin céder, et le 25 décembre 1991, date qui marque la fin de l’URSS, l’ordre mondial structuré en deux blocs, figé par la Guerre froide pendant près de 45 ans, disparaît. Le bloc soviétique implose: d’une part, les pays satellites d’Europe de l’Est regagnent leur indépendance et d’autre part, l’Union soviétique se délite sous l’emprise de tensions politiques, économiques et sociales. Quinze Etats naissent, dont la Fédération de Russie et se rassemblent dans une nouvelle communauté, la CEI[1]. La Russie, héritière de l’Empire russe et de l’URSS, s’étend depuis 1991 sur plus de 17 millions de km2, de l’Europe à l’Extrême-Orient, et dispose d’importantes ressources naturelles ainsi que d’une population multiethnique mais vieillissante. Après la chute de l’URSS, la Russie se retrouve face à des défis colossaux : elle doit régénérer son économie, choisir un nouveau système politique, redéfinir son identité nationale et son positionnement international. Continuer de lire « La Russie et les Occidentaux depuis 1991 »