François : pape et diplomate

En 2014, Barack Obama et Raul Castro officialisent le rapprochement historique entre leur deux pays et en profitent pour remercier le pape François pour sa médiation cruciale. L’année suivante, en pleine campagne présidentielle, le désormais président des Philippines Rodrigo Duterte, a qualifié le souverain pontife de « fils de pute » pour avoir créé des bouchons lors d’une visite. Enfin, en 2017, le pape François, déjà lauréat du prix Charlemagne qui récompense « la contribution la plus précieuse pour l’entente en Europe » [1], réunit dans la chapelle Sixtine les chefs d’État de toute l’Union Européenne à l’occasion du soixantième anniversaire du traité de Rome. Trois années, trois problématiques et trois espaces différents mais pourtant un point commun : le pape François apparaît ici davantage comme un chef d’État rompu à la pratique diplomatique que comme un guide spirituel. Continuer de lire « François : pape et diplomate »

Regards hindous sur la femme

Dans le cadre de la Semaine indienne 2016 organisée par l’Ecole normale supérieure, Catherine Clémentin-Ojha, anthropologue et chercheuse au Centre d’Études de l’Inde et de l’Asie du Sud (CEIAS) et à L’École des hautes études en sciences sociales nous a présenté son analyse et ses connaissances sur les regards hindous sur la femme.

Mme Clémentin-Ojha commence en insistant sur les sources des regards hindous sur la femme et la féminité. En effet, les hindous héritent de leurs traditions des images contrastées et contradictoires, regards légués par la littérature classique mais aussi regards de la littérature mystique. Imaginaire nourri, que les hindous portent sur les femmes et la féminité. Cette conférence -et ce compte-rendu- ne concernera que les hindous, l’intervenante se fonde donc sur l’étude de la religion pour fonder son propos, et non sur la société indienne de façon générale.

Continuer de lire « Regards hindous sur la femme »