Comprendre la complexité du système électoral américain : l’exemple d’un caucus démocrate dans le Minnesota

Aux Etats-Unis, le Super Tuesday de 2016 est un évènement déterminant pour les candidats républicains et démocrates en course vers la Maison blanche. C’est en effet durant le Super Tuesday que treize Etats organisent simultanément leurs primaires et leurs caucus. Mardi 1er mars 2016 à 18h30 commençait celui du Minnesota, auquel j’ai pu participer, étant chargée de surveiller l’unique urne d’un bureau de vote démocrate à Minneapolis. Le but de ma présence était de comprendre le fonctionnement d’un caucus, système beaucoup plus complexe et difficile à maîtriser qu’une simple primaire pour les étrangers mais aussi pour les Américains.

Le Minnesota, un Etat majoritairement démocrate

Les élections présidentielles de 2016 semblent avoir une importance particulière pour les citoyens américains quel que soit le parti auquel ils appartiennent. Le Minnesota est un Etat traditionnellement démocrate depuis plus de quarante ans. Cette année 206 000 électeurs démocrates ont voté lors du caucus contre 115 000 républicains. Dans la seule ville de Minneapolis, le caucus démocrate se tenait dans une trentaine de bureaux de vote différents tandis que le parti républicain en comptait moins de dix. Le mouvement anti-Trump y est donc particulièrement présent et les électeurs accordent une importance certaine au choix qu’ils font. Si le but du caucus est de décider du candidat à la présidentielle au sein du parti, cette année, les électeurs démocrates viennent voter avant tout pour la personne la plus susceptible de battre le candidat républicain. Le caucus étant un système complexe, certains électeurs peu impliqués en politique renoncent à y participer. Cette année pourtant, les démocrates viennent voter en masse pour pouvoir peser davantage contre les républicains et contre Donald J. Trump qu’ils considèrent comme particulièrement dangereux.  Par conséquent l’enjeu est majeur, contrairement aux dernières élections durant lesquelles Obama était donné vainqueur.  En 2016, rien ne semble gagné du côté démocrate.

résultats minnesota
Source : USA Today

Pour en savoir plus : https://www.washingtonpost.com/2016-election-results/minnesota/

Le fonctionnement d’un caucus

Le caucus est supposé être un système profondément démocratique car il ne s’agit pas uniquement de désigner un candidat, c’est également l’occasion pour les citoyens de se réunir afin de faire entendre leur voix sur des sujets qui devraient, selon eux, être au cœur des préoccupations de leur parti. Les règles ne sont pas strictes : elles changent à chaque élection présidentielle et diffèrent selon les bureaux de vote. Voici ce que j’ai pu comprendre du fonctionnement du caucus démocrate auquel j’ai assisté.

Tout d’abord, le caucus est composé de deux évènements principaux : le vote, ouvert à partir de 18 ans et le débat auquel les citoyens choisissent d’assister ou non. Il peut être organisé par un membre du parti qui se porte volontaire pour un bureau de vote. Celui-ci devient alors le moderator et reçoit ensuite les règles mises en place par le parti. Les républicains ne fonctionnent donc pas nécessairement comme les démocrates. Les électeurs sont prévenus à l’avance du temps dont ils disposent pour voter (environ deux heures) et peuvent donc choisir de déposer leur bulletin de vote dès le début, à la fin ou pendant le débat.

En effet, l’élément principal du caucus est le moment durant lequel les resolutions sont présentées. N’importe quel citoyen peut proposer de débattre d’une mesure qu’il explique et résume devant les personnes de l’assistance. Ces resolutions touchent en général à des questions de société propres à la ville, au comté ou bien à l’Etat. Par exemple : augmenter le salaire des ouvriers dont le travail est reconnu comme pénible, réduire les peines de prison pour les mineurs, changer le système de chauffage des maisons pour le rendre plus écologique. Le modérateur appelle ensuite les citoyens qui veulent appuyer la décision à s’exprimer devant la foule, puis ceux qui souhaitent se positionner contre. Il est toutefois peu commun que les opinions soient très polarisées, étant donné que le caucus réunit les électeurs d’un même parti. A l’issue de ce débat, les personnes en faveur de la mesure se prononcent en disant « Aye » et ceux qui y sont opposés « Nay », ces mots étant un héritage de l’anglais parlé par les premiers colons. Ce simple sondage à haute voix permet de donner une idée des opinions de chaque bureau de vote, qui seront notifiées au sommet du parti, à l’échelle de l’Etat durant la State Convention puis au niveau fédéral durant la National Convention.

Enfin, le caucus permet de sélectionner des volontaires, les delegates, pour représenter l’opinion générale du bureau de vote en ce qui concerne les candidats. En fonction du pourcentage obtenu, ces volontaires voteront lors de la State Convention du parti pour désigner les nouveaux delegates qui iront à la National Convention au mois de juillet, qui est l’étape ultime durant laquelle l’identité du candidat qui représentera le parti en novembre est révélée. L’intérêt de State Convention est de choisir les resolutions qui ensuite détermineront la ligne du parti durant la National Convention.

schéma caucus
Le processus de désignation du candidat à la présidentielle américaine

« Witnessing democracy » : l’importance du caucus

L’enjeu du caucus est donc double pour les électeurs : il s’agit individuellement de désigner le candidat qui porte le mieux les valeurs du parti tout en étant suffisamment susceptible de battre celui du camp adverse lors des élections de novembre. Il permet aussi de participer directement à l’évolution de la politique menée par le parti en proposant des mesures qui doivent pouvoir en déterminer la philosophie.

Les Américains considèrent que le caucus est au cœur d’un système démocratique car il leur permet d’user de leur droit de réunion et d’expression. Assister à un caucus, c’est ainsi ce que certains aux Etats-Unis décrivent comme « l’observation de la démocratie », une idée qui remonte aux concepts originels chers aux Pères fondateurs. La démocratie était alors perçue comme une forme de gouvernement permettant à chaque individu de participer librement à la vie politique de sa communauté ou de son pays.

Mélanie Sadozaï

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s