François : pape et diplomate

En 2014, Barack Obama et Raul Castro officialisent le rapprochement historique entre leur deux pays et en profitent pour remercier le pape François pour sa médiation cruciale. L’année suivante, en pleine campagne présidentielle, le désormais président des Philippines Rodrigo Duterte, a qualifié le souverain pontife de « fils de pute » pour avoir créé des bouchons lors d’une visite. Enfin, en 2017, le pape François, déjà lauréat du prix Charlemagne qui récompense « la contribution la plus précieuse pour l’entente en Europe » [1], réunit dans la chapelle Sixtine les chefs d’État de toute l’Union Européenne à l’occasion du soixantième anniversaire du traité de Rome. Trois années, trois problématiques et trois espaces différents mais pourtant un point commun : le pape François apparaît ici davantage comme un chef d’État rompu à la pratique diplomatique que comme un guide spirituel. Continuer de lire « François : pape et diplomate »

Towards the end of the European dream?

While billions of people are quarantined at home, while on our balconies we sing and clap to thank the healthcare professionals and the active workers in the current crisis situation and with great despair, we empathize with the deaths of those who have not been able to resist the virus, we realize that the survival of our Mother Europe is in danger.  Continuer de lire « Towards the end of the European dream? »

Vers la fin du rêve européen ?

Alors même que la part de la population mondiale confinée augmente tous les jours, et que depuis nos balcons nous chantons et applaudissons le personnel hospitalier pour leur courageux travail en cette situation de crise, nos pensées sont avec les familles des victimes du virus. Cette crise sanitaire, qui a entraîné de nombreuses pertes humaines, nous rappelle la fragilité de nos institutions et que la survie de notre Europe mère est en danger.  Continuer de lire « Vers la fin du rêve européen ? »

The Emergence of Populism and the Delegitimation of Facts: a very global issue

Until the beginning of the digital era, whenever authoritarian governments felt uncomfortable with the critics, they would engage in the censorship of these so-called deserters of the nation and in the hegemonic control of the media, the academia and other institutions related to the production or the spread of information. In the twenty-first century, populist movements currently in power or even those that were not so successful in the last elections seem to demonstrate a common discomfort when faced with specific democratic values – such as the possibility of dissent – however, they no longer employ old-fashioned strategies to hide the parts of reality that they do not want to be shown to the public. As developed further in this article, populist leaders in the digital era who share a common authoritarian mentality can exploit more sophisticated tactics to silence their critics. Continuer de lire « The Emergence of Populism and the Delegitimation of Facts: a very global issue »

Les primaires démocrates : un duel au sommet entre Joe Biden et Bernie Sanders

Dans notre premier article consacré aux élections américaines, nous vous faisions le tour d’horizon des principaux candidats à l’investiture démocrate, dressions leur programme respectif et mettions en perspective les enjeux de ces primaires. Un mois et demi s’est écoulé entre temps et les dynamiques ont bien changé. Alors qu’ils étaient 29 candidats sur la ligne de départ, puis 12 à la veille du caucus de … Continuer de lire Les primaires démocrates : un duel au sommet entre Joe Biden et Bernie Sanders