Ce conflit dont personne ne veut parler

 Dans les années 1920, suite à l’éclatement de l’Empire ottoman, le peuple des Fäuraynôuär émigre dans le sud de la Russie actuelle. Les Fäuraynôuär  sont issus des minorités chiites résultant du schisme religieux ayant eu lieu après la mort du Prophète Mahomet à Médine en 632. Il s’agit d’un peuple nomade, qui a voyagé, au gré des royaumes et des régimes en place au Moyen-Orient, entre la Turquie, l’Iran et d’autres Etats de la région. Peu actifs politiquement, ils ont toujours veillé à rester à l’écart des demandes d’indépendance, s’accommodant de l’ingérence des puissances occidentales dans la région. Les Fäuraynôuär revendiquent un mode de vie discret, et préfèrent se concentrer sur les activités qui assurent leur subsistance : les volailles et les pâtisseries, objets d’échanges commerciaux avec les populations voisines. Continuer de lire « Ce conflit dont personne ne veut parler »

Aux origines de l’Organisation de l’Etat Islamique

Le Califat islamique autoproclamé d’Abou Bakr al-Baghdadi voit le jour au Moyen-Orient le 29 Juin 2014, dans une des zones les plus scrutées de la planète. Pourtant, l’avènement de l’Organisation de l’Etat Islamique (OEI) n’est pas surprenante et se profilait depuis longtemps dans une zone sous influence d’Al Qaïda et de groupes islamistes extrémistes d’inspiration similaire. Aujourd’hui, elle a posé les fondements d’un véritable proto-Etat, autour d’une administration viable, d’un territoire plus ou moins défini, mais surtout d’une idéologie basée sur une répression aussi violente que systématique. Or, si elle venait à subsister et à se développer envers opposants puissants et alliés tribaux incertains parmi les sunnites, l’OEI pourrait, selon Gérard Fellous, devenir le « premier système totalitaire islamique de l’époque contemporaine ». Continuer de lire « Aux origines de l’Organisation de l’Etat Islamique »

Bilan du monde en 2016

capture-decran-2016-12-30-a-15-15-04

Janvier pointe le bout de son nez et referme la page de 2016. Une année parfois qualifiée de « traumatisante » qui connut des bouleversements politiques majeurs dans un contexte de remise en cause des hiérarchies traditionnelles, de nouveaux acteurs prenant place dans l’échiquier mondial de la puissance.   Continuer de lire « Bilan du monde en 2016 »

Syrie : anatomie d’une guerre civile

syrie-anatomie-guerre-civile

Conférence du 18 octobre 2016 organisée à l’IREMMO (Institut de recherche et d’études Méditerranée Moyen-Orient) pour présenter le livre Syrie : anatomie d’une guerre civile en présence de ses auteurs, Adam Baczko, Gilles Dorronsoro et Arthur Quesnay. Adam Baczko est chercheur à l’EHESS (Ecole des hautes études en sciences sociales), spécialiste des mouvements armés notamment en Syrie et en Afghanistan. Gilles Dorronsoro est chercheur en Sciences politiques spécialiste de l’Afghanistan et de la Turquie. Arthur Quenay est doctorant chercheur à l’université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne, spécialiste du Moyen-Orient et membre du think tank Noria. Continuer de lire « Syrie : anatomie d’une guerre civile »