La ruée vers les ressources sablières : un défi contemporain de gouvernance ?

L’impact de l’exploitation du sable, tant au niveau environnemental que par les modifications profondes qu’elle opère sur les sociétés, a brutalement été mis en lumière dans les dernières décennies. Néanmoins, la valorisation de cette ressource désormais hautement stratégique s’opère via des logiques économiques privées rendant d’autant plus opaques les dynamiques de sa gestion. Ce manque de transparence volontaire limite la possibilité d’en évaluer précisément les risques et d’institutionnaliser une gouvernance du sable cohérente. 

Continuer de lire « La ruée vers les ressources sablières : un défi contemporain de gouvernance ? »

Kigali, ville verte : stratégie nationale d’urbanisation pour une ville durable

La Vision 2020 pour le Rwanda résulte de réflexions menées entre 1997 et 2000, et vise, selon les mots du président rwandais Paul Kagamé, à transformer le pays « en un pays à revenu intermédiaire où les Rwandais jouissent d’une meilleure santé, sont plus éduqués et plus prospères de façon générale ». Six piliers sont identifiés pour atteindre cet objectif : la bonne gouvernance et la gestion efficiente des affaires publiques, un capital humain qualifié, un secteur privé dynamique, des infrastructures de qualité, ainsi qu’une agriculture et un modèle d’élevage modernes. L’urbanisation du pays et le développement de la ville de Kigali s’inscrivent au cœur de ce plan directeur ambitieux. Le développement de la capitale rwandaise, en plus de répondre au besoin de croissance économique du pays, sert aussi un objectif politique et social d’unité nationale après le génocide de 1994. Continuer de lire « Kigali, ville verte : stratégie nationale d’urbanisation pour une ville durable »

Kigali, ville verte : stratégie nationale d’urbanisation pour une ville durable

La Vision 2020 pour le Rwanda résulte de réflexions menées entre 1997 et 2000, et vise, selon les mots du président rwandais Paul Kagamé, à transformer le pays « en un pays à revenu intermédiaire où les Rwandais jouissent d’une meilleure santé, sont plus éduqués et plus prospères de façon générale ». Six piliers sont identifiés pour atteindre cet objectif : la bonne gouvernance et la gestion efficiente des affaires publiques, un capital humain qualifié, un secteur privé dynamique, des infrastructures de qualité, ainsi qu’une agriculture et un modèle d’élevage modernes. L’urbanisation du pays et le développement de la ville de Kigali s’inscrivent au cœur de ce plan directeur ambitieux. Le développement de la capitale rwandaise, en plus de répondre au besoin de croissance économique du pays, sert aussi un objectif politique et social d’unité nationale après le génocide de 1994.

Continuer de lire « Kigali, ville verte : stratégie nationale d’urbanisation pour une ville durable »

Urbanisation en Afrique : quelles opportunités pour le développement durable ?

L’urbanisation du continent africain croît rapidement. Selon les données de l’ONU, en 1950, seuls 14% des Africains étaient citadins, contre 40% aujourd’hui. Selon ses projections de 2014, la tendance ne devrait pas s’inverser, mais se stabiliser aux alentours de 56% en 2050. Du fait de l’ampleur de ce phénomène, il est capital qu’il soit moins consommateur de ressources que ses précédents historiques asiatiques notamment. Continuer de lire « Urbanisation en Afrique : quelles opportunités pour le développement durable ? »

Les nouvelles routes de la soie : comment la Chine façonne-t-elle la mondialisation de demain ?

Le mardi 24 octobre 2017, alors que se clôturait le 19ème congrès du Parti communiste chinois dans le Palais du Peuple, Place Tiananmen, les 2300 délégués du PCC ont voté un amendement pour inscrire dans la charte du parti « La pensée de Xi sur le socialisme aux caractéristiques chinoises pour une nouvelle ère »[1]. Continuer de lire « Les nouvelles routes de la soie : comment la Chine façonne-t-elle la mondialisation de demain ? »