Une nouvelle classe ouvrière dans le Guangdong : vers un printemps ouvrier rampant en Chine du Sud ?

En pleine célébration du cinquantième anniversaire de “mai 68”, révolte étudiante et mouvement ouvrier qui ébranla la France comme jamais, l’atmosphère est propice à la réflexion sur le devenir des mobilisations de travailleurs. A ce titre, la situation que connaît la Chine depuis le début du siècle ne peut que nous interpeller : les mouvements sociaux réclamant le droit à la justice dans le monde du travail y sont en forte hausse. Pour la première fois dans la longue histoire de la contestation sociale chinoise, ils prennent massivement la forme de grèves, d’arrêts d’activité ou encore d’occupation des lieux de travail. Cette multiplication des mobilisations sociales est particulièrement visible dans le Guangdong où la crise financière de 2008 a servi d’accélérateur de l’Histoire. Première province exportatrice de Chine, située sur la côte sud-est du pays, le Guangdong est en effet une caisse de résonance pour les mouvements des droits du travail en Chine.

Continuer de lire « Une nouvelle classe ouvrière dans le Guangdong : vers un printemps ouvrier rampant en Chine du Sud ? »

Publicités

L’intégration régionale est-elle la solution pour l’Asie du Sud ?

L’Asie du Sud est une région clairement définie sur le plan géographique. Elle est en effet bien délimitée par la barrière montagneuse de l’Himalaya et par l’océan Indien. Cette région méridionale de l’Asie compte huit pays : l’Afghanistan – que certains préfèrent placer dans le monde turco-iranien -, le Bangladesh, le Bhoutan, l’Inde, les Maldives, le Népal, le Pakistan et le Sri Lanka. Elle rassemble un quart de la population mondiale et sera la plus peuplée du monde d’ici 2060 selon les Nations unies. Par ailleurs, ces huit États limitrophes partagent une histoire commune qui les rend encore aujourd’hui, aussi bien culturellement que socialement, proches les uns des autres. Continuer de lire L’intégration régionale est-elle la solution pour l’Asie du Sud ?

La crise politique en République Démocratique du Congo, dernier épisode d’une instabilité chronique

La crise politique en République Démocratique du Congo (RDC) a débuté en septembre 2016 avec des manifestations à Kinshasa faisant plusieurs morts. Il paraissait alors évident pour les milliers de manifestants hostiles à Joseph Kabila, président au pouvoir, que ce dernier allait enfreindre la Constitution en briguant un troisième mandat. Le 20 décembre, date de la fin officielle du mandat présidentiel, Kabila a effectivement annoncé le report sine die de l’élection présidentielle. Ce n’est que le 31 décembre, que les négociations entreprises pour régler cette crise politique ont abouti à un accord avec Kabila. Élaboré avec la médiation de l’Église catholique, des membres du gouvernement et de l’opposition, cet accord prévoit le retrait du Président et la tenue d’élections avant fin 2017.

Si ces élections ont lieu, elles permettront potentiellement la première transition politique par les urnes depuis l’indépendance du pays en 1960.  Moise Katumbi s’est déjà déclaré candidat pour les élections présidentielles prévues en 2017. Cet homme politique populaire de l’opposition, fréquemment emprisonné pour son activisme, est à l’origine de la fondation de « Front citoyen 2016 ». Cette coalition formée en décembre 2016, qui rassemble l’opposition et la société civile congolaise, s’est engagée pour le respect du calendrier électoral. Continuer de lire « La crise politique en République Démocratique du Congo, dernier épisode d’une instabilité chronique »

Quels sont les impacts d’un pétrole à bas prix ?

Depuis l’été 2014, le prix du pétrole a chuté : il est passé de 110 dollars le baril à 40 dollars et est même descendu au dessous de 30 dollars le baril. Cette baisse s’explique par l’offre abondante saoudienne qui vise à capter des parts de marché pour s’opposer à l’Iran qui entre de nouveau sur la scène internationale – la fin des sanctions à son égard prenait fin en janvier 2016 – et à contenir la volonté d’indépendance énergétique des États-Unis avec le développement du pétrole non conventionnel.

Prix du baril de pétrole

Continuer de lire « Quels sont les impacts d’un pétrole à bas prix ? »