L’échec d’une médiation internationale dans la résolution des Printemps arabes. Le cas de la Syrie (I/III)

Le 15 mars 2018, la Syrie est entrée dans sa huitième année de guerre civile, celle-ci ayant débuté le 15 mars 2011, prenant corps dans les mouvements de révolte qui se généralisent dans le monde arabe sous le nom de « Printemps arabes » . En sept ans, le conflit avait déjà fait plus de 353 000 victimes. Dès 2012, les conférences de la paix à Genève organisées sous l’égide des Nations Unies ont eu pour objectif de trouver une solution politique au conflit syrien. Continuer de lire « L’échec d’une médiation internationale dans la résolution des Printemps arabes. Le cas de la Syrie (I/III) »

Publicités

La Chine et la question nord-coréenne

« Sans lèvres les dents ont froid », cette expression a longtemps permis de décrire les liens fraternels unissant la Chine et la Corée du Nord. Un froid s’est malgré tout infiltré dans les relations entre les deux « pays frères », notamment depuis l’adoption de sanctions au Conseil de Sécurité de l’ONU. Voici quelques éléments de réponse pour comprendre les enjeux liés à la problématique nord-coréenne. Continuer de lire La Chine et la question nord-coréenne

La politique internationale de la Chine, entre intégration et volonté de puissance

Jean-Pierre Cabestan est un sinologue français renommé, directeur de recherche au CNRS, chercheur associé à l’Asia Centre de Paris et professeur à l’Université baptiste de Hong Kong où il dirige le département de science politique et d’études internationales. Les recherches de J-P Cabestan portent sur les réformes juridique et politique en Chine, les relations entre la Chine et Taïwan, mais aussi sur la politique étrangère et de sécurité chinoise. Continuer de lire « La politique internationale de la Chine, entre intégration et volonté de puissance »

Les nouvelles routes de la soie : comment la Chine façonne-t-elle la mondialisation de demain ?

Le mardi 24 octobre 2017, alors que se clôturait le 19ème congrès du Parti communiste chinois dans le Palais du Peuple, Place Tiananmen, les 2300 délégués du PCC ont voté un amendement pour inscrire dans la charte du parti « La pensée de Xi sur le socialisme aux caractéristiques chinoises pour une nouvelle ère »[1]. Continuer de lire « Les nouvelles routes de la soie : comment la Chine façonne-t-elle la mondialisation de demain ? »