Gazprom au coeur de la puissance russe

     En 1965, a été créé le ministère soviétique de l’industrie gazière, chargé de la prospection, de l’extraction, du transport et de la distribution du gaz naturel. A la chute du bloc soviétique, ce ministère s’est transformé en Gazprom, une société d’Etat par actions. Depuis l’arrivée de Vladimir Poutine, l’Etat n’a cessé de renforcer son emprise sur Gazprom afin d’en faire un outil politique. Avec l’Etat comme actionnaire principal, Gazprom est devenu une donnée essentielle dans la construction de la politique intérieure et extérieure de la Russie. Détentrice d’environ 16.8% des réserves de gaz mondial, cette dernière gère ses ressources telle une “Gazocratie”, un système dépendant de ses ressources gazières. D’un côté elle utilise son emprise sur les énergies pour exercer des pressions sur ses clients et d’un autre, elle dégage des revenus immenses, essentiels à la stabilité économique et sociale de la société russe. Il s’agit en réalité d’un système paradoxal du fait des logiques économiques et politiques contradictoires qui coexistent au sein de la société Gazprom. Cette coexistence témoigne de la promiscuité entre la géopolitique de Gazprom et la géopolitique de la Russie.
Continuer de lire « Gazprom au coeur de la puissance russe »

Publicités

Aux origines de l’Organisation de l’Etat Islamique

Le Califat islamique autoproclamé d’Abou Bakr al-Baghdadi voit le jour au Moyen-Orient le 29 Juin 2014, dans une des zones les plus scrutées de la planète. Pourtant, l’avènement de l’Organisation de l’Etat Islamique (OEI) n’est pas surprenante et se profilait depuis longtemps dans une zone sous influence d’Al Qaïda et de groupes islamistes extrémistes d’inspiration similaire. Aujourd’hui, elle a posé les fondements d’un véritable proto-Etat, autour d’une administration viable, d’un territoire plus ou moins défini, mais surtout d’une idéologie basée sur une répression aussi violente que systématique. Or, si elle venait à subsister et à se développer envers opposants puissants et alliés tribaux incertains parmi les sunnites, l’OEI pourrait, selon Gérard Fellous, devenir le « premier système totalitaire islamique de l’époque contemporaine ». Continuer de lire « Aux origines de l’Organisation de l’Etat Islamique »