The Emergence of Populism and the Delegitimation of Facts: a very global issue

Until the beginning of the digital era, whenever authoritarian governments felt uncomfortable with the critics, they would engage in the censorship of these so-called deserters of the nation and in the hegemonic control of the media, the academia and other institutions related to the production or the spread of information. In the twenty-first century, populist movements currently in power or even those that were not so successful in the last elections seem to demonstrate a common discomfort when faced with specific democratic values – such as the possibility of dissent – however, they no longer employ old-fashioned strategies to hide the parts of reality that they do not want to be shown to the public. As developed further in this article, populist leaders in the digital era who share a common authoritarian mentality can exploit more sophisticated tactics to silence their critics. Continuer de lire « The Emergence of Populism and the Delegitimation of Facts: a very global issue »

Quand l’amitié italo-russe se paye de mots

Lors de son allocution devant la Duma (1), Roberto Fico, président italien de la Chambre des députés rappelle les liens historiques existant entre l’Italie et la Russie. Ce dernier, né à Naples, évoque en première instance un architecte lui aussi napolitain, Carlo Rossi, qui a pris part à la construction de la ville de Saint-Pétersbourg. Continuer de lire « Quand l’amitié italo-russe se paye de mots »

L’Italie plongée dans l’incertitude

Les Italiens étaient appelés aux urnes ce dimanche 4 mars pour les élections législatives. L’enjeu : former rien moins que le 65ème gouvernement depuis 1946, le régime italien étant assez instable par rapport à ses voisins allemands, français ou même britanniques. Les estimations de résultats ne permettent pas pour l’instant de dégager une majorité claire pour le Parlement italien. Cette situation plonge le pays dans une incertitude politique.

Continuer de lire « L’Italie plongée dans l’incertitude »