Présidentielles russes : aucune opposition à Vladimir Poutine

Réélu pour la quatrième fois à la tête de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine semble plus fort que jamais. En 2024, à l’issue de son mandat, un seul dirigeant aura régné plus que lui sur la Russie moderne: Joseph Staline. Continuer de lire Présidentielles russes : aucune opposition à Vladimir Poutine

La Géorgie, bientôt dans l’OTAN ?

L’OTAN et la guerre d’août 2008 en Géorgie La Géorgie, coincée entre deux puissances régionales, la Turquie et l’ancienne puissance tutélaire russe, n’a pas attendu les événements d’août 2008 pour envisager son adhésion à l’OTAN. Dès 1992, celle-ci opère des rapprochements avec l’Alliance nord-atlantique. Depuis lors, elle contribue activement aux opérations dirigées par l’OTAN, et coopère avec les pays membres dans de nombreux autres domaines, … Continuer de lire La Géorgie, bientôt dans l’OTAN ?

L’enjeu des énergies dans James Bond

Dans James Bond dans le spectre géopolitique, Jean-Antoine Duprat souligne l’idée que cette saga cinématographique ne repose pas uniquement sur un succès facile. Il y a une réelle réflexion géopolitique derrière chaque livre et film, qui reflète fidèlement l’actualité internationale. Dans les livres de Ian Flemming, l’antagoniste est presque toujours une figure marginalisée du bloc soviétique, qui agit seul. Cela témoigne bien des tensions de la Guerre froide. Mais les ennemis évoluent : les auteurs qui reprennent le héros de Ian Flemming proposent à leur tour des “méchants” et intrigues ancrés dans l’actualité internationale. Ainsi, l’enjeu énergétique prend une place centrale dans les films de la série James Bond – place qui est souvent sous-estimée, alors qu’elle est à la fois développée dans les intrigues principales et secondaires. Continuer de lire « L’enjeu des énergies dans James Bond »

La Russie et les Occidentaux depuis 1991

Entre le 9 novembre 1989, qui voit le mur de Berlin céder, et le 25 décembre 1991, date qui marque la fin de l’URSS, l’ordre mondial structuré en deux blocs, figé par la Guerre froide pendant près de 45 ans, disparaît. Le bloc soviétique implose: d’une part, les pays satellites d’Europe de l’Est regagnent leur indépendance et d’autre part, l’Union soviétique se délite sous l’emprise de tensions politiques, économiques et sociales. Quinze Etats naissent, dont la Fédération de Russie et se rassemblent dans une nouvelle communauté, la CEI[1]. La Russie, héritière de l’Empire russe et de l’URSS, s’étend depuis 1991 sur plus de 17 millions de km2, de l’Europe à l’Extrême-Orient, et dispose d’importantes ressources naturelles ainsi que d’une population multiethnique mais vieillissante. Après la chute de l’URSS, la Russie se retrouve face à des défis colossaux : elle doit régénérer son économie, choisir un nouveau système politique, redéfinir son identité nationale et son positionnement international. Continuer de lire « La Russie et les Occidentaux depuis 1991 »