Le système politique chinois, un nouvel équilibre autoritaire. Jean-Pierre Cabestan

 

Le système politique chinois, publié en 2014, est un ouvrage de science politique écrit par Jean-Pierre Cabestan, sinologue, professeur et directeur du département de science politique de l’université baptiste de Hong-Kong, chercheur associé à l’Asia Centre de Paris et directeur de recherche au CNRS. Ce livre réalise une synthèse sur le système politique chinois et émet plusieurs hypothèses sur son articulation avec la société. La première postule que les transformations économiques et sociales de la Chine ont progressivement corrompu son système politique. La seconde est que le système politique chinois actuel peut être défini selon la catégorie déterminée par Samuel Huntington d’« Etat de parti unique établi » dans lequel le Parti Communiste Chinois (PCC) est parvenu à mettre en place un « nouvel équilibre autoritaire ». A partir de l’analyse de ce nouvel équilibre autoritaire, JP Cabestan formule l’hypothèse d’un « continuum dégradé », c’est-à-dire l’hypothèse d’une continuité entre Etat et Société qui est de plus en plus friable car mouvante et contestée selon différents types de relations entre pouvoir, pouvoir et société, structures et rapports sociaux. Continuer de lire « Le système politique chinois, un nouvel équilibre autoritaire. Jean-Pierre Cabestan »

Publicités

Au Mexique, le changement l’emporte

Les Etats-Unis du Mexique élisaient dimanche 1er juillet leur nouveau président ainsi que neuf des gouverneurs de ses États – dont le nombre total s’élève à 32. Andrés Manuel Lopez Obrador, issu de la coalition de gauche formée par Morena (Mouvement de régénération nationale), le Parti des travailleurs et par le Parti Rencontre sociale de mouvance évangélique, a remporté la présidence de l’Etat fédéral avec 53,6 % des voix. Au terme d’une campagne mouvementée, cinq des neuf postes de gouverneurs en jeu sont également revenus à Morena (Mexico, Veracruz,  Morelos, Chiapas, ainsi que Tabasco).

Continuer de lire « Au Mexique, le changement l’emporte »

Tsunami électoral en Malaisie

Une véritable révolution. Le 9 mai dernier avaient lieu en Malaisie les 14èmes élections législatives depuis l’indépendance du pays en 1957. L’opposition les a remportées pour la première fois depuis 61 ans, mettant ainsi fin au règne de l’United Malays National Organisation (UMNO), le parti de Najib Razak, premier ministre sortant. Pourquoi cette situation est-elle exceptionnelle ? Quelles sont les perspectives pour le futur du pays ?

Continuer de lire « Tsunami électoral en Malaisie »

11 mois après la démonétisation en Inde : quel bilan ?

En novembre 2016, le Premier ministre indien, Narendra Modi, annonçait son plan de démonétisation : tous les billets de 500 et 1000 roupies allaient être immédiatement retirés de la circulation. Les Indiens allaient recevoir des nouveaux billets en espèces ou seraient crédités sur leurs comptes bancaires après avoir déposé les anciens en banque. Les nouveaux billets étaient différentiables des anciens par leur apparence, leur taille et leur couleur. L’objectif de cette mesure phare du premier ministre était de lutter contre la corruption et l’argent sale, qui sert au financement des activités illégales, notamment du terrorisme.

Continuer de lire « 11 mois après la démonétisation en Inde : quel bilan ? »