Histoire d’une organisation internationale : l’Union latine (1954 – 2012)

A l’heure où le monde s’articule à nouveau autour de grands blocs aux intérêts souvent divergents, regroupés autour des Etats-Unis, de la Russie ou encore de la Chine, la solidarité entre pays de culture et de langue latines pourrait contribuer à instaurer plus d’équilibre et de dialogue entre les continents. C’est ainsi que l’Union latine (UL) déclarait en 2004 que la latinité était indispensable à l’équilibre international. Organisation internationale fondée en 1954,  l’Union latine fonctionna surtout à partir des années 1970 avant de suspendre ses activités en 2012. Continuer de lire « Histoire d’une organisation internationale : l’Union latine (1954 – 2012) »

Le trafic de déchets toxiques en Somalie : sur les traces d’une catastrophe humaine et environnementale silencieuse (II)

 

PARTIE II : Les conditions d’enquête et d’existence du trafic

Depuis les années 1990, différentes investigations ont prouvé l’existence de déchets toxiques, voire radioactifs, sur la côte somalienne. Ces déchets seraient importés depuis les puissances occidentales par des organisations mafieuses, avec la complicité de d’hommes politiques italiens et somaliens. Cet article est la suite d’un article écrit précédemment (partie I : l’organisation du trafic) et détaille les conditions d’enquête et d’existence d’un tel trafic : comment est-il rendu possible, et pourquoi reste-t-il tant de zones d’ombre à ce sujet ? Continuer de lire « Le trafic de déchets toxiques en Somalie : sur les traces d’une catastrophe humaine et environnementale silencieuse (II) »

Le trafic de déchets toxiques en Somalie : sur les traces d’une catastrophe humaine et environnementale silencieuse (I)

 

PARTIE I : L’organisation du trafic

« Nous parlons de l’un des phénomènes criminels les plus sophistiqués et inquiétants de notre histoire récente », déclarait en 2009 un homme politique italien[1] à propos d’un possible trafic de déchets en Somalie. Depuis les années 1990, différentes investigations ont été menées et ont prouvé l’existence de déchets toxiques et même radioactifs sur les côtes somaliennes. La Somalie serait ainsi depuis les années 1980 la destination finale de déchets provenant des puissances occidentales et serait au cœur d’un trafic mêlant l’Etat et des groupes armés somaliens, la mafia calabraise (la ‘Ndrangheta), voire les Etats-Unis et des hommes politiques italiens. Continuer de lire « Le trafic de déchets toxiques en Somalie : sur les traces d’une catastrophe humaine et environnementale silencieuse (I) »