Tensions entre le Japon et la Corée du Sud : aux origines de la discorde

« 고래 싸움에 새우등 터진다 » ou « Quand les baleines chahutent, les crevettes en ont le dos rompu ». Ce proverbe résume parfaitement l’histoire de la Corée, cette crevette parmi les baleines que sont la Chine, le Japon et la Russie. Ces grandes nations se sont toujours battues pour établir leur influence sur la péninsule coréenne et ainsi rebattre les cartes de la région à leur avantage. Au XXe siècle, c’est le Japon impérial qui réussit à s’imposer après maints efforts en faisant signer aux Coréens un traité mettant en place un protectorat en 1905 puis un traité d’annexion en 1910. C’est le début d’une domination de quarante ans qui prendra fin avec la chute du régime militaire japonais en 1945.

Continuer de lire « Tensions entre le Japon et la Corée du Sud : aux origines de la discorde »

Une réunification de la Corée est-elle possible ?

Il existe encore aujourd’hui une véritable difficulté à imaginer la réunification entre la Corée du Sud et la Corée du Nord, encore perçue comme une  «sorte de fatalité vague et lointaine sur laquelle il n’existe aucune prise », d’après l’ancien diplomate à Séoul, M. Pascal Dayez-Burgeon. D’abord soeurs ennemies au sortir de la Seconde Guerre mondiale et désormais cousines perdues à cause des profondes évolutions socio-culturelles qu’ont connues respectivement les deux Corées, pourraient-elles être les instigatrices de leur éventuelle réunification ? Quid du rôle et des intentions des puissants voisins comme la Chine, le Japon, sans oublier les Etats-Unis ? Retour sur les enjeux et dynamiques des relations entre Séoul et Pyongyang. 

Continuer de lire « Une réunification de la Corée est-elle possible ? »

Les fondements théoriques de la guérilla au prisme des conflits contemporains

Du Moyen-Orient à l’Asie en passant par l’Afrique, la guerre insurrectionnelle domine notre actualité. Classe Internationale vous propose d’emprunter le chemin du passé pour connaitre les fondements théoriques de cette forme de combat.  Continuer de lire « Les fondements théoriques de la guérilla au prisme des conflits contemporains »

Fiche de lecture : Kenneth WALTZ, Why Iran Should Get the Bomb

Vétéran de guerre, Kenneth Waltz est un politologue américain spécialisée dans les relations internationales. Professeur dans les plus prestigieuses universités américaines telles que Berkeley et Columbia, il est considéré par ses pairs comme l’un des chercheurs les plus influents de sa discipline, tant par ses détracteurs que par ses soutiens. Fondateur du néoréalisme structurel, son objectif est de refonder le réalisme classique issue de Hans Morgenthau sur une base scientifique inspirée des modèles économiques : son attention se porte donc sur la contrainte qu’exerce la structure anarchique du système international sur le comportement des Etats. D’après Waltz, les Etats obéissent tous de la même façon à cette structure, par le self help (chaque État aspire à assurer par lui-même sa sécurité), en tant que like units (les Etats ont tous la même foncion et agissent selon le même principe) uniquement différenciés par la distribution des capacités matérielles. Autrement dit, les dominants dominent parce qu’ils le peuvent, et les dominés le sont parce qu’ils ne peuvent pas dominer.

Continuer de lire « Fiche de lecture : Kenneth WALTZ, Why Iran Should Get the Bomb »