Fiche de lecture : Kenneth WALTZ, Why Iran Should Get the Bomb

Vétéran de guerre, Kenneth Waltz est un politologue américain spécialisé dans les relations internationales. Professeur dans les plus prestigieuses universités américaines telles que Berkeley et  Columbia, il est considéré par ses pairs comme l’un des chercheurs les plus influents de sa discipline, tant par ses détracteurs que par ses soutiens. Fondateur du néoréalisme structurel, son objectif est de refonder le réalisme classique issue de Hans Morgenthau sur une base scientifique inspirée des modèles économiques : son attention se porte donc sur la contrainte qu’exerce la structure anarchique du système international sur le comportement des États. D’après Waltz, Ils obéissent tous de la même façon à cette structure, par le self help (chaque État aspire à assurer par lui-même sa sécurité), en tant que like units (les États ont tous les même fonction et agissent selon le même principe) uniquement différenciés par la distribution des capacités matérielles.

Continuer de lire « Fiche de lecture : Kenneth WALTZ, Why Iran Should Get the Bomb »

Publicités

Les « terres rares », les « pierres philosophales » du XXIème siècle

« La cocaïne de l’économie ». C’est par ces termes que Guillaume Erner, animateur de la matinale Les Matins de France Culture, désigne les « terres rares », lorsqu’il consacre son émission quotidienne aux énergies renouvelables en avril 2018[1]. Cette formule-choc fait mouche : les « terres rares » sont bien devenues indispensables à nos économies. Classe Internationale vous propose d’en apprendre davantage sur ces ressources.

Continuer de lire « Les « terres rares », les « pierres philosophales » du XXIème siècle »

Une nouvelle classe ouvrière dans le Guangdong : vers un printemps ouvrier rampant en Chine du Sud ?

En pleine célébration du cinquantième anniversaire de “mai 68”, révolte étudiante et mouvement ouvrier qui ébranla la France comme jamais, l’atmosphère est propice à la réflexion sur le devenir des mobilisations de travailleurs. A ce titre, la situation que connaît la Chine depuis le début du siècle ne peut que nous interpeller : les mouvements sociaux réclamant le droit à la justice dans le monde du travail y sont en forte hausse. Pour la première fois dans la longue histoire de la contestation sociale chinoise, ils prennent massivement la forme de grèves, d’arrêts d’activité ou encore d’occupation des lieux de travail. Cette multiplication des mobilisations sociales est particulièrement visible dans le Guangdong où la crise financière de 2008 a servi d’accélérateur de l’Histoire. Première province exportatrice de Chine, située sur la côte sud-est du pays, le Guangdong est en effet une caisse de résonance pour les mouvements des droits du travail en Chine.

Continuer de lire « Une nouvelle classe ouvrière dans le Guangdong : vers un printemps ouvrier rampant en Chine du Sud ? »

Ressources énergétiques et rivalités sino-japonaises en Afrique

Au sortir de la Guerre Froide, tandis que la communauté internationale se concentre sur les pays de l’ex-bloc soviétique, l’Asie commence à porter un regard plus attentif sur le continent africain. Le développement accéléré des économies asiatiques, couplé à une raréfaction des ressources énergétiques, oblige la Chine et le Japon à se tourner de plus en plus vers de nouveaux partenaires comme l’Afrique. Dans le cadre de notre étude, il faut entendre le terme d’« énergie » du point de vue de ses « sources primaires », c’est-à-dire l’aspect sous lequel la nature livre un potentiel énergétique brut, comme les hydrocarbures, l’uranium, ou encore la biomasse. Que représente l’Afrique dans la quête d’énergie des deux puissances ?

Continuer de lire « Ressources énergétiques et rivalités sino-japonaises en Afrique »