La Nouvelle-Calédonie face à la France

Le président de la République Emmanuel Macron s’est rendu en Nouvelle-Calédonie du 3 au 5 mai 2018, dans le contexte tendu de la préparation du référendum d’autodétermination du 4 novembre prochain. Celui-ci doit clôturer le processus de « décolonisation » amorcé en 1998 par l’accord de Nouméa, qui complétait les accords de Matignon signés dix ans plus tôt. Le référendum posera la question : « Voulez-vous que la Nouvelle-Calédonie accède à la pleine souveraineté et devienne indépendante ? ».

Continuer de lire « La Nouvelle-Calédonie face à la France »

Les micros Etats insulaires du Pacifique Sud face au changement climatique : diplomatie, anticipation de crise et construction d’un discours international


La montée des eaux, la multiplication des phénomènes climatiques extrêmes, la disparition des terres arables et l’approvisionnement en eau douce sont autant de problématiques qui touchent les Etats insulaires encore plus que les autres. Continuer de lire « Les micros Etats insulaires du Pacifique Sud face au changement climatique : diplomatie, anticipation de crise et construction d’un discours international »

Le fleuve Whanganui: une « entité vivante »

Le fleuve Whanganui, le troisième plus long cours d’eau de Nouvelle-Zélande, a bénéficié de la personnalité morale le 15 mars 2017. Quelles seront les conséquences pour la tribu Whanganui? Est-ce un renouement avec la nature, un « déjeuner » avec la Madre Tierra, pour reprendre le terme de Gaston Jèze? Focus. Continuer de lire Le fleuve Whanganui: une « entité vivante »

Géopolitique du Vin

A tous les passionnés de relations internationales, le vin est votre plus fidèle compagnon ! Qualifié de « lubrifiant social » par Jean Clavel, ce dernier est omniprésent dans la diplomatie et la géopolitique, puisque symbole d’une puissance économique et culturelle.

Yves Lacoste définit la géopolitique comme « l’étude des rivalités de pouvoirs inscrites sur les territoires »[1]. Le vin est un produit emblématique d’enjeux de puissance culturelle liés à des enjeux territoriaux, puisque faire du vin, c’est d’abord maîtriser son territoire. Longtemps l’apanage de l’Europe, il s’inscrit désormais dans une agriculture mondialisée, devenant représentatif des grands rapports de force géopolitiques. Le vin révèle alors un bouleversement de l’échiquier de la puissance entre pays développés et pays émergents. Mais quelle forme de puissance incarne t-il ? Continuer de lire « Géopolitique du Vin »