La privatisation du système carcéral : l’économie libérale du temps suspendu

Les détenus ont-ils une valeur marchande ? La privatisation du milieu carcéral dans de nombreux pays a enrichi une kyrielle de multinationales. Force de travail à moindre frais, consommateur enchaîné, la politique d’incarcération de masse a été soutenue par de puissants lobbys. De la prison ferme à l’immigration, en passant par la liberté conditionnelle, la privatisation s’attaque à l’ensemble du système correctionnel pour en tirer profit, au détriment de l’intérêt sociétal. Classe Internationale aborde aujourd’hui le sujet de la privatisation carcérale et ses impacts sur les politiques pénales.

Continuer de lire « La privatisation du système carcéral : l’économie libérale du temps suspendu »

Cap-Vert : un archipel assoiffé ?

La multiplication des catastrophes naturelles, cyclones, inondations, sécheresses ou encore séismes, est sans aucun doute l’une des manifestations les plus visibles et les plus dramatiques du changement climatique. Sixième point des Objectifs de développement durable regroupés dans l’Agenda 2030 adopté par les Nations Unies en 2015, l’eau tient une place centrale dans ces tragédies. La question de son accès, de sa répartition comme de sa bonne gestion recèle de nombreux enjeux humains et financiers, bien souvent non dénués d’arrières-pensées géopolitiques. Situées en périphérie des grands conflits liés à l’eau que l’on retrouve notamment au Moyen-Orient ou au Cachemire, les îles du Cap-Vert sont elles aussi directement affectées par la raréfaction de leurs ressources en eau. Présenté par le gouvernement cap-verdien comme une «plateforme» entre le Portugal, l’Afrique et le Brésil, cet archipel dispersé en dix îles volcaniques au milieu de l’Atlantique doit veiller en permanence à ses approvisionnements en eau. Continuer de lire Cap-Vert : un archipel assoiffé ?

Le Libéria de George Weah – combattre (pour) la corruption et la démocratie ?

« Le football est un jeu simple. Vingt-deux joueurs courent après un ballon pendant 90 minutes, et à la fin… » on devient président du Libéria. Oui, les Allemands gagnent d’habitude, mais ce n’est pas ce que George Weah a retenu de la citation iconique de Gary Lineker. La superstar du ballon rond des années 1990 est aujourd’hui le second chef d’État démocratiquement élu du Libéria (au XXIe siècle), un poste très difficile à occuper dans un des pays africains les plus ravagés par les guerres civiles, les coups d’État, la pauvreté et la corruption. Son élection en 2017 a été marquée par un désir de renouvellement démocratique au sein du pays. 

Continuer de lire « Le Libéria de George Weah – combattre (pour) la corruption et la démocratie ? »

Génocide des « Rohingyas » au Myanmar : du conflit de classe au conflit ethnique

Le 10 décembre 2019, soit 20 ans jour pour jour après avoir reçu le Prix Nobel de la Paix pour sa lutte contre la junte militaire en Birmanie, Aung San Suu Kyi, Conseillère d’État du Myanmar, a été auditionnée par la Cour Internationale de justice à la Haye pour les actes génocidaires commis dans son pays contre les « Rohingyas » ayant causés la mort de près de 7000 personnes et le déplacement d’1,1 million d’autres, notamment en direction du Bangladesh. La Birmanie, renommée Myanmar par la junte militaire, est un pays-passerelle entre la Chine, le Laos, la Thaïlande, le Bangladesh et l’Inde qui abrite 150 millions de groupes ethnolinguistiques et dont 90% de la population est bouddhiste (1). Continuer de lire « Génocide des « Rohingyas » au Myanmar : du conflit de classe au conflit ethnique »

Quel avenir pour le Mozambique ?

Destination bien souvent méconnue, le Mozambique est un pays qui s’étend le long de la côte orientale de l’Afrique australe. Fort d’un territoire de 800 000 km carrés et de plus de 27 millions d’habitants, ce pays est en passe de devenir une puissance africaine incontournable grâce aux innombrables ressources ─ notamment énergétiques ─ dont il dispose. Depuis quelques années, le Mozambique a su miser sur son potentiel d’envergure pour se relever d’un passé difficile, marqué à la fois par les abus de la colonisation portugaise ainsi que par les affres d’une guerre civile dévastatrice. En outre, par sa position stratégique, le territoire mozambicain s’est imposé comme un lieu de passage privilégié par lequel transite une part non négligeable des flux commerciaux mondiaux. Dès lors, les ressources du Mozambique sont l’objet de la convoitise de nombreuses puissances, à l’image de la Russie, du Brésil ou de la France, qui cherchent à s’implanter durablement dans le pays et à faire de celui-ci un partenaire économique de choix. Continuer de lire « Quel avenir pour le Mozambique ? »