Gazprom au coeur de la puissance russe

     En 1965, a été créé le ministère soviétique de l’industrie gazière, chargé de la prospection, de l’extraction, du transport et de la distribution du gaz naturel. A la chute du bloc soviétique, ce ministère s’est transformé en Gazprom, une société d’Etat par actions. Depuis l’arrivée de Vladimir Poutine, l’Etat n’a cessé de renforcer son emprise sur Gazprom afin d’en faire un outil politique. Avec l’Etat comme actionnaire principal, Gazprom est devenu une donnée essentielle dans la construction de la politique intérieure et extérieure de la Russie. Détentrice d’environ 16.8% des réserves de gaz mondial, cette dernière gère ses ressources telle une “Gazocratie”, un système dépendant de ses ressources gazières. D’un côté elle utilise son emprise sur les énergies pour exercer des pressions sur ses clients et d’un autre, elle dégage des revenus immenses, essentiels à la stabilité économique et sociale de la société russe. Il s’agit en réalité d’un système paradoxal du fait des logiques économiques et politiques contradictoires qui coexistent au sein de la société Gazprom. Cette coexistence témoigne de la promiscuité entre la géopolitique de Gazprom et la géopolitique de la Russie.
Continuer de lire « Gazprom au coeur de la puissance russe »

Publicités

La Chine et la question nord-coréenne

« Sans lèvres les dents ont froid », cette expression a longtemps permis de décrire les liens fraternels unissant la Chine et la Corée du Nord. Un froid s’est malgré tout infiltré dans les relations entre les deux « pays frères », notamment depuis l’adoption de sanctions au Conseil de Sécurité de l’ONU. Voici quelques éléments de réponse pour comprendre les enjeux liés à la problématique nord-coréenne. Continuer de lire La Chine et la question nord-coréenne

La politique internationale de la Chine, entre intégration et volonté de puissance

Jean-Pierre Cabestan est un sinologue français renommé, directeur de recherche au CNRS, chercheur associé à l’Asia Centre de Paris et professeur à l’Université baptiste de Hong Kong où il dirige le département de science politique et d’études internationales. Les recherches de J-P Cabestan portent sur les réformes juridique et politique en Chine, les relations entre la Chine et Taïwan, mais aussi sur la politique étrangère et de sécurité chinoise. Continuer de lire « La politique internationale de la Chine, entre intégration et volonté de puissance »

Les nouvelles routes de la soie : comment la Chine façonne-t-elle la mondialisation de demain ?

Le mardi 24 octobre 2017, alors que se clôturait le 19ème congrès du Parti communiste chinois dans le Palais du Peuple, Place Tiananmen, les 2300 délégués du PCC ont voté un amendement pour inscrire dans la charte du parti « La pensée de Xi sur le socialisme aux caractéristiques chinoises pour une nouvelle ère »[1]. Continuer de lire « Les nouvelles routes de la soie : comment la Chine façonne-t-elle la mondialisation de demain ? »

Reconduction de Xi Jinping : la Chine entre faiblesses et grandeur

C’est au terme du 19ème congrès du Parti communiste chinois (PCC), qui s’est déroulé du 18 au 24 octobre, que Xi Jinping a été reconduit à la tête du Parti pour un second mandat de 5 ans. Secrétaire général et président de la Commission militaire centrale du PCC depuis novembre 2012, il a aussi vu sa pensée inscrite dans la charte du PCC – distinction qui n’a été accordée jusqu’ici qu’aux dirigeants Mao Zedong et Deng Xiao Ping, artisan de l’ouverture progressive de la Chine à partir de 1978 et de la fameuse « économie socialiste de marché ».

Quelles perspectives pour la Chine de Xi Jinping ?

Continuer de lire « Reconduction de Xi Jinping : la Chine entre faiblesses et grandeur »