Bulgarie : les amazones d’Ataka.

Le parti d’extrême-droite bulgare au nom offensif « Ataka » (Union nationale Attaque), fondé en 2005 compte 23 députés au parlement bulgare (il a remporté 7,3% des suffrages lors des élections législatives de mai 2013). Sa stratégie de communication repose sur des déclarations violemment xénophobes et sur des accusations infamantes. Adepte de la mise en scène, le parti Ataka et son dirigeant Volen Siderov s’entoure de jeunes femmes surnommées les « amazones ». Toujours en première ligne, elles jouent le rôle de « chiennes de garde » du parti et de son leader, multipliant les apparitions médiatiques, participant à des « ratonnades » anti-musulmans et distribuant les insultes sur les plateaux de télévision.

Quatre des jeunes femmes qui entourent le leader d'extrême droite bulgare, Volen Siderov
Quatre des jeunes femmes qui entourent le leader d’extrême droite bulgare, Volen Siderov

Courrier International : http://www.courrierinternational.com/revue-de-presse/2014/01/28/les-amazones-de-l-extreme-droite?page=all

Pour en savoir plus sur Ataka : http://observatoiredesextremes.com/?p=96

Nicolas SAUVAIN

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s