The Emergence of Populism and the Delegitimation of Facts: a very global issue

Until the beginning of the digital era, whenever authoritarian governments felt uncomfortable with the critics, they would engage in the censorship of these so-called deserters of the nation and in the hegemonic control of the media, the academia and other institutions related to the production or the spread of information. In the twenty-first century, populist movements currently in power or even those that were not so successful in the last elections seem to demonstrate a common discomfort when faced with specific democratic values – such as the possibility of dissent – however, they no longer employ old-fashioned strategies to hide the parts of reality that they do not want to be shown to the public. As developed further in this article, populist leaders in the digital era who share a common authoritarian mentality can exploit more sophisticated tactics to silence their critics. Continuer de lire « The Emergence of Populism and the Delegitimation of Facts: a very global issue »

Les pays nordiques et la construction européenne : quel bilan en marge des élections ?

À l’approche des élections du Parlement européen ce dimanche 26 mai, les pays nordiques membres de l’Union européenne, à savoir le Danemark, la Suède et la Finlande, se préparent à élire leurs députés. L’occasion de revenir sur les voies empruntées par ces pays jusqu’à leur adhésion, leur engagement au sein de la Communauté européenne ainsi que les grands enjeux que représente l’élection de 2019. Bien que souvent réunis dans une appellation commune, leurs destins européens ont divergé du fait de considérations économiques et géopolitiques. Ainsi la Finlande a été contrainte par ses relations avec l’URSS durant la Guerre froide. Les autres pays nordiques ont eu une attitude globalement hostile face aux transferts de souveraineté dans divers domaines, caractéristique d’un certain paradoxe, à mi-chemin entre foi européiste et réticence à l’égard d’une intégration européenne trop approfondie.

Continuer de lire « Les pays nordiques et la construction européenne : quel bilan en marge des élections ? »

Extrême-droite en Europe : la fin de l’exception espagnole

Le 7 octobre 2018, le parti Vox de Santiago Abascal  a organisé un grand meeting réunissant plus de 10 000 personnes à Madrid. Les idées qu’il véhicule reflètent la ligne politique classique des partis européens d’extrême droite : discours europhobes, opposition à l’immigration, renouvellement de la classe politique, lutte contre la corruption ainsi que nationalisme. La crise économique qui a très lourdement frappé l’Espagne en … Continuer de lire Extrême-droite en Europe : la fin de l’exception espagnole

Extrême droite en Europe : la fin de l’exception espagnole ?

Le 7 octobre 2018, le parti Vox de Santiago Abascal  a organisé un grand meeting réunissant plus de 10 000 personnes à Madrid. Les idées qu’il véhicule sont assez classiques des partis européens  d’extrême droite : discours europhobes, opposition à l’immigration, renouvellement de la classe politique, lutte contre la corruption ainsi que nationalisme . La crise économique qui a très lourdement frappé l’Espagne en 2011, ainsi que l’accueil de 40 000 migrants depuis le début de l’année expliquent cette popularité nouvelle de ce parti, dont la création remonte à 2013.  Pourtant Vox est un ovni dans le paysage politique espagnol, et ce pour deux raisons : le fait qu’il soit d’extrême droite et son discours centraliste.
Continuer de lire « Extrême droite en Europe : la fin de l’exception espagnole ? »

Élections présidentielles : le Brésil confronté aux fantômes de son passé

  Le premier tour des présidentielles brésiliennes a eu lieu le 7 octobre. Jair Bolsonaro le candidat d’extrême droite membre du Partido Social-libéral a obtenu 46% des voix, loin devant le candidat du traditionnel Parti des Travailleurs (PT) Fernando Haddad qui en a obtenu 29,2%. Le duel du deuxième tour, qui aura lieu le 28 octobre 2018,  n’a été une surprise pour personne tant les … Continuer de lire Élections présidentielles : le Brésil confronté aux fantômes de son passé