François : pape et diplomate

En 2014, Barack Obama et Raul Castro officialisent le rapprochement historique entre leur deux pays et en profitent pour remercier le pape François pour sa médiation cruciale. L’année suivante, en pleine campagne présidentielle, le désormais président des Philippines Rodrigo Duterte, a qualifié le souverain pontife de « fils de pute » pour avoir créé des bouchons lors d’une visite. Enfin, en 2017, le pape François, déjà lauréat du prix Charlemagne qui récompense « la contribution la plus précieuse pour l’entente en Europe » [1], réunit dans la chapelle Sixtine les chefs d’État de toute l’Union Européenne à l’occasion du soixantième anniversaire du traité de Rome. Trois années, trois problématiques et trois espaces différents mais pourtant un point commun : le pape François apparaît ici davantage comme un chef d’État rompu à la pratique diplomatique que comme un guide spirituel. Continuer de lire « François : pape et diplomate »

Le Bilan de l’année 2019

Alors que nous entrons dans une nouvelle décennie déjà riche en rebondissements, Classe Internationale vous propose de revenir sur les grands événements qui ont marqué et structuré le monde en 2019 à travers ce bilan, établi par aires régionales. Continuer de lire « Le Bilan de l’année 2019 »

Entre raz-de-marée et désillusions, brève histoire de la gauche en Amérique latine au XXIè siècle

Les années 1980 ont marqué un tournant pour l’Amérique latine, avec le retour à la démocratie de nombreux pays suite à une dictature militaire : l’Argentine en 1983, le Brésil en 1985 et le Chili en 1990. Jusqu’au début des années 2000, l’ère démocratique des pays d’Amérique latine avait été marquée du sceau de la droite. La situation a bien changé au cours des années 2000, lorsque la région a connu un « virage à gauche » inédit.

Continuer de lire « Entre raz-de-marée et désillusions, brève histoire de la gauche en Amérique latine au XXIè siècle »

La rétrocession de Hong Kong : bras de fer entre Margaret Thatcher et Deng Xiaoping

Après un entretien houleux avec Deng Xiaoping, Margaret Thatcher trébuche devant les caméras en descendant les marches du Palais de l’Assemblée du Peuple à Pékin. Cet épisode de l’automne 1982 est diffusé en boucle sur les télévisions chinoises. La chute de la Dame de Fer devait symboliser la fin de l’Empire britannique et du « Siècle de la Honte ». Deux ans après cet incident, en 1984 Margaret Thatcher s’incline devant les exigences chinoises et accepte la rétrocession de Hong Kong à la Chine, prévue pour 1997. Continuer de lire « La rétrocession de Hong Kong : bras de fer entre Margaret Thatcher et Deng Xiaoping »

La rétrocession de Hong Kong : bras de fer entre Margaret Thatcher et Deng Xiaoping

Après un entretien houleux avec Deng Xiaoping, Margaret Thatcher trébuche devant les caméras en descendant les marches du Palais de l’Assemblée du Peuple à Pékin. Cet épisode de l’automne 1982 est diffusé en boucle sur les télévisions chinoises. La chute de la Dame de Fer devait symboliser la fin de l’Empire britannique et du « Siècle de la Honte ». Deux ans après cet incident, en 1984 Margaret Thatcher s’incline devant les exigences chinoises et accepte la rétrocession de Hong Kong à la Chine, prévue pour 1997. Continuer de lire « La rétrocession de Hong Kong : bras de fer entre Margaret Thatcher et Deng Xiaoping »