Wagner : des mercenaires sans noms ni insignes à la solde du Kremlin

À l’été 2019, alors qu’Emmanuel Macron et Vladimir Poutine se rencontraient au Fort de Brégançon, nombreux ont été ceux qui ont souligné le revirement russe de la politique étrangère française. Pourtant, quelques mois plus tôt, en janvier 2019, le Ministre français de l’Europe et des Affaires Étrangères, Jean-Yves Le Drian condamnait fermement les pratiques « antifrançaises » des mercenaires russes en République Centrafricaine. « Ce n’est pas vraiment l’armée [mais] des supplétifs qui agissent sous l’autorité d’un Monsieur qui s’appelle M. Prigozhin… Si M. Prigozhin m’entend au-delà de cette salle, qu’il sache qu’on le connaît bien », menaçait Jean-Yves le Drian dénonçant l’implantation de Wagner sur le continent africain. 

Continuer de lire « Wagner : des mercenaires sans noms ni insignes à la solde du Kremlin »

Le Bilan de l’année 2019

Alors que nous entrons dans une nouvelle décennie déjà riche en rebondissements, Classe Internationale vous propose de revenir sur les grands événements qui ont marqué et structuré le monde en 2019 à travers ce bilan, établi par aires régionales. Continuer de lire « Le Bilan de l’année 2019 »

2018 : Quel bilan ?

Alors que le monde s’engage dans une année 2019 déjà riche en événements, il est temps de marquer une courte pause dans le flot incessant de l’actualité. Classe Internationale vous propose aujourd’hui de revenir sur l’année 2018 et ses événements centraux, afin de poser les jalons d’une meilleure compréhension des enjeux des années à venir. Petit tour d’horizon.

Continuer de lire « 2018 : Quel bilan ? »

Congo-Océan, un lourd tribut à la modernité

Le Conseil représentatif des associations noires (Cran) saisissait en 2013 la justice dans une action civile contre l’État, Spie, Spie Batignolles et Clayax Acquisition, les trois entités héritières de la Société de construction des Batignolles (SNB), en charge de la construction de la ligne ferroviaire Congo-Océan reliant Brazzaville, la capitale de l’Afrique équatoriale française au port de Pointe Noire, sur le littoral atlantique. Continuer de lire « Congo-Océan, un lourd tribut à la modernité »

Mobutu, espoir des Congolais devenu paria

Mobutu a régné sur le Congo pendant près de 32 ans de manière officielle, de 1965 à 1997. On peut même évoquer un règne de 37 ans, de 1960 à 1997. Le Congo accède à l’indépendance le 30 juin 1960, devient la République fédérale du Congo en 1961, puis République démocratique du Congo en 1964. En 1967, deux ans après sa prise de pouvoir officielle, Mobutu renomme le pays Congo-Kinshasa, puis République du Zaïre en 1971, quand le dictateur met en place la Zaïrianisation du pays. Continuer de lire « Mobutu, espoir des Congolais devenu paria »