Ressources énergétiques et rivalités sino-japonaises en Afrique

Au sortir de la Guerre Froide, tandis que la communauté internationale se concentre sur les pays de l’ex-bloc soviétique, l’Asie commence à porter un regard plus attentif sur le continent africain. Le développement accéléré des économies asiatiques, couplé à une raréfaction des ressources énergétiques, oblige la Chine et le Japon à se tourner de plus en plus vers de nouveaux partenaires comme l’Afrique. Dans le cadre de notre étude, il faut entendre le terme d’« énergie » du point de vue de ses « sources primaires », c’est-à-dire l’aspect sous lequel la nature livre un potentiel énergétique brut, comme les hydrocarbures, l’uranium, ou encore la biomasse. Que représente l’Afrique dans la quête d’énergie des deux puissances ?

Continuer de lire « Ressources énergétiques et rivalités sino-japonaises en Afrique »

Présence militaire française au Sénégal : coopération bilatérale ou héritage colonial ?

En l’espace d’un demi-siècle, la France est intervenue plus de quarante fois sur le sol africain, après avoir signé une vingtaine d’accords de défense et de coopération militaire avec ses anciennes colonies. Dans les pays d’une « Françafrique » dénoncée à de nombreuse reprises par les intellectuels et dans la presse, le Sénégal occupe une place de choix.

Continuer de lire « Présence militaire française au Sénégal : coopération bilatérale ou héritage colonial ? »

La guerre au Yémen : un conflit oublié du Moyen-Orient

Mardi 13 décembre 2016, l’institut Open Diplomacy organisait au sein des locaux d’ESCP Europe une conférence sur la guerre au Yémen, un conflit oublié au Moyen-Orient. Parmi les invités se trouvaient, respectivement dans la prise de parole, Monsieur Éric Vallet, chercheur à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et spécialiste de l’histoire du Yémen et de la péninsule arabique ; Madame Agnès Levallois, consultante spécialisée du Moyen-Orient et … Continuer de lire La guerre au Yémen : un conflit oublié du Moyen-Orient

Retour sur les relations somali-kényanes : comment expliquer les attentats de Garissa au Kenya ?

 Depuis le 2 avril, le Kenya est un pays meurtri : 148 personnes, dont 142 étudiants de l’Université de Garissa, dans le Nord-Est du pays, ont été abattus en quelques heures par un commando djihadiste. En s’attaquant à des jeunes, le groupe terroriste s’attaque au cœur de la population kényane. Dans la nuit, les étudiants ont été surpris dans leur sommeil, chassés impitoyablement et triés en fonction de leur religion avant d’être abattus ou épargnés. Continuer de lire « Retour sur les relations somali-kényanes : comment expliquer les attentats de Garissa au Kenya ? »