Faut-il payer les rançons des otages français ?

D’un point de vue moral et éthique, peut-on mettre un prix sur une vie humaine pour la récupérer ? On ne peut pas abandonner à un groupe terroriste des personnes dont la vie est en jeu, alors qu’il existe une solution financière (a priori simple) pour les sauver. Toutefois, il n’est pas éthique et moral de mettre un prix sur une vie humaine pour « l’échanger » comme un bien. Continuer de lire « Faut-il payer les rançons des otages français ? »

Publicités

Extrême droite en Europe : la fin de l’exception espagnole ?

Le 7 octobre 2018, le parti Vox de Santiago Abascal  a organisé un grand meeting réunissant plus de 10 000 personnes à Madrid. Les idées qu’il véhicule sont assez classiques des partis européens  d’extrême droite : discours europhobes, opposition à l’immigration, renouvellement de la classe politique, lutte contre la corruption ainsi que nationalisme . La crise économique qui a très lourdement frappé l’Espagne en 2011, ainsi que l’accueil de 40 000 migrants depuis le début de l’année expliquent cette popularité nouvelle de ce parti, dont la création remonte à 2013.  Pourtant Vox est un ovni dans le paysage politique espagnol, et ce pour deux raisons : le fait qu’il soit d’extrême droite et son discours centraliste.
Continuer de lire « Extrême droite en Europe : la fin de l’exception espagnole ? »

Casa Pueblo, une organisation de la base locale qui converse avec le global

A l’intérieur d’une maison rose de style colonial localisée sur le territoire d’une municipalité montagneuse de Porto Rico – Adjuntas – se trouve Casa Pueblo. Cette organisation fut créée en 1980 afin de mener la lutte contre un projet de mine à ciel ouvert qui devait s’installer sur le territoire de cette même municipalité et irrémédiablement dégrader l’environnement local. Mobilisant la population locale via diverses activités culturelles, de sensibilisation, d’évènements et de manifestations, Casa Pueblo obtint une première victoire en 1995 avec la décision du gouvernement portoricain d’interdire tout projet de mine ouverte sur l’île. A la suite de cette victoire, l’organisation profita de la dynamique pour s’affirmer comme un acteur local majeur, variant ses activités et propositions en direction de l’éducation, la culture, la lutte environnementale et la promotion de solutions énergétiques renouvelables, étant toujours animée d’un désir d’innovation améliorant le bien-être communautaire. Ainsi, bien que ses projets solaires soient toujours salués, son cofondateur, Alexis Massol-González explique qu’à « travers du solaire, nous agissons dans la pratique » et que l’innovation « se découvre plus tard ». Refusant l’idée de recevoir toute forme d’aide institutionnelle pour maintenir son indépendance d’idées, Casa Pueblo se définit par son fonctionnement selon un modèle d’autogestion communautaire.

Continuer de lire « Casa Pueblo, une organisation de la base locale qui converse avec le global »

Congo-Océan, un lourd tribut à la modernité

Le Conseil représentatif des associations noires (Cran) saisissait en 2013 la justice dans une action civile contre l’État, Spie, Spie Batignolles et Clayax Acquisition, les trois entités héritières de la Société de construction des Batignolles (SNB), en charge de la construction de la ligne ferroviaire Congo-Océan reliant Brazzaville, la capitale de l’Afrique équatoriale française au port de Pointe Noire, sur le littoral atlantique. Continuer de lire « Congo-Océan, un lourd tribut à la modernité »

D’hier à aujourd’hui : le Salvador

   Plus petit pays d’Amérique centrale avec une superficie de 20 742 km², soit à peu près la taille de l’ancienne région française de la Picardie, le Salvador est néanmoins peuplé par plus de six millions d’habitants. Si l’ensemble auquel il est rattaché, la Capitainerie générale du Guatemala, obtient son indépendance de l’Espagne en 1821, le Salvador reste toutefois une province de la République fédérale d’Amérique centrale, aux côtés des puissances voisines du Guatemala, du Honduras, du Nicaragua, du Costa Rica et de l’actuel État mexicain des Chiapas. Suite à la dissolution de la République en 1839, le Salvador devient un pays à part entière en 1841. Continuer de lire « D’hier à aujourd’hui : le Salvador »