François : pape et diplomate

En 2014, Barack Obama et Raul Castro officialisent le rapprochement historique entre leur deux pays et en profitent pour remercier le pape François pour sa médiation cruciale. L’année suivante, en pleine campagne présidentielle, le désormais président des Philippines Rodrigo Duterte, a qualifié le souverain pontife de « fils de pute » pour avoir créé des bouchons lors d’une visite. Enfin, en 2017, le pape François, déjà lauréat du prix Charlemagne qui récompense « la contribution la plus précieuse pour l’entente en Europe » [1], réunit dans la chapelle Sixtine les chefs d’État de toute l’Union Européenne à l’occasion du soixantième anniversaire du traité de Rome. Trois années, trois problématiques et trois espaces différents mais pourtant un point commun : le pape François apparaît ici davantage comme un chef d’État rompu à la pratique diplomatique que comme un guide spirituel. Continuer de lire « François : pape et diplomate »

11 mois après la démonétisation en Inde : quel bilan ?

En novembre 2016, le Premier ministre indien, Narendra Modi, annonçait son plan de démonétisation : tous les billets de 500 et 1000 roupies allaient être immédiatement retirés de la circulation. Les Indiens allaient recevoir des nouveaux billets en espèces ou seraient crédités sur leurs comptes bancaires après avoir déposé les anciens en banque. Les nouveaux billets étaient différentiables des anciens par leur apparence, leur taille et leur couleur. L’objectif de cette mesure phare du premier ministre était de lutter contre la corruption et l’argent sale, qui sert au financement des activités illégales, notamment du terrorisme.

Continuer de lire « 11 mois après la démonétisation en Inde : quel bilan ? »

Lutte contre la corruption en Inde : les billets ne valent plus une roupie

La lutte contre la corruption en Inde entre dans une nouvelle phase avec la mesure radicale (1) prise par le gouvernement mercredi 9 novembre. Le premier ministre indien Narendra Modi a annoncé la démonétisation de 24 milliards de billets soit l’ensemble des billets de 500 et 1000 roupies. L’annonce de cette mesure gardée secrète a été une véritable surprise pour l’ensemble de la population.

Continuer de lire « Lutte contre la corruption en Inde : les billets ne valent plus une roupie »