L’intégration régionale est-elle la solution pour l’Asie du Sud ?

L’Asie du Sud est une région clairement définie sur le plan géographique. Elle est en effet bien délimitée par la barrière montagneuse de l’Himalaya et par l’océan Indien. Cette région méridionale de l’Asie compte huit pays : l’Afghanistan – que certains préfèrent placer dans le monde turco-iranien -, le Bangladesh, le Bhoutan, l’Inde, les Maldives, le Népal, le Pakistan et le Sri Lanka. Elle rassemble un quart de la population mondiale et sera la plus peuplée du monde d’ici 2060 selon les Nations unies. Par ailleurs, ces huit États limitrophes partagent une histoire commune qui les rend encore aujourd’hui, aussi bien culturellement que socialement, proches les uns des autres. Continuer de lire L’intégration régionale est-elle la solution pour l’Asie du Sud ?

Publicités

Transition énergétique: quelles conséquences géopolitiques ?

La transition énergétique nourrit bien des fantasmes. Entre mythes et réalités, quelles seront ses conséquences sur la géopolitique énergétique mondiale ? Continuer de lire Transition énergétique: quelles conséquences géopolitiques ?

Ordre international et changement climatique

Le sommet de Copenhague de 2009 a confirmé le basculement du pouvoir autour du couple Etats-Unis – Chine. M. Obama s’est d’abord entretenu pendant près d’une heure avec M. Wen, le premier ministre chinois. Ils ont ensuite été rejoints par le président brésilien Lula da Silva, le premier ministre indien Manmohan Singh et le président sud-africain Jacob Zuma. Ces discussions parallèles ont débouché sur un accord non contraignant préservant la souveraineté des Etats. Le sommet de Copenhague était censé définir les grands principes et engagements que les Etats devaient respecter pour lutter contre le réchauffement climatique, mais il a aussi et surtout révélé un nouvel équilibre, le G2 Etats-Unis-Chine.

Continuer de lire « Ordre international et changement climatique »

Hillary Clinton, « Le temps des décisions »

clinton

Dans son ouvrage Le temps des décisions – Hard choices en anglais – Hillary Clinton revient sur ses quatre années passées à la tête de la diplomatie américaine en tant que secrétaire d’Etat. Pour ce poste, qu’elle a occupé entre janvier 2009 et février 2013, elle a parcouru plus de 1,6 millions de kilomètres et séjourné dans 112 pays. Elle a souhaité inclure son action dans une démarche de smart power, ou « pouvoir intelligent », tranchant avec la traditionnelle dichotomie opposant le soft power et hard power. Mais Hillary Clinton a surtout dû prendre des décisions difficiles, engageant la sécurité des Américains. Continuer de lire « Hillary Clinton, « Le temps des décisions » »

Le Père Noël : de la Laponie à l’esprit de Noël

A l’approche des partiels, des recherches de stage ou des préparatifs pour les semestres à l’étranger, notre niveau de stress se fait croissant. Une lueur vient alors égayer nos semaines dans le froid hivernal -on annonce tout de même 12°C en Normandie pour le 25 décembre- : ce bon vieux barbu habillé tout de rouge. Ce dernier nous pousse à être sage tout le reste … Continuer de lire Le Père Noël : de la Laponie à l’esprit de Noël