Selfie : les narcotrafiquants aussi

Selfie : les narcotrafiquants aussi

Alors que l’usage du mot selfie a déjà augmenté de 17 000 % en 2013 par rapport à 2012, sa récente promotion en tant que « mot de l’année » par les très sérieux Oxford Dictionaries devrait encore alimenter le phénomène. Un selfie est une photographie de soi-même prise dans un lieu plus ou moins incongru et postée sur le net. Presque tout le monde s’y adonne – et les narcotrafiquants n’échappent pas à la règle. Posant fièrement devant leurs gros 4×4 ou brandissant des armes à gros calibre, certains se montrent particulièrement actifs sur la Toile. Cette pratique cherche à séduire un grand nombre de jeunes dans les pays où sévissent les narcotrafiquants, leur faisant miroiter un monde bâti sur l’argent facile et le succès, très loin de la réalité. Pour faire croire à un tel mensonge, une duck face (moue boudeuse) n’est pas de trop.

Lire l’article de Rue89

Fanny Frafer

narco

ClasseInternationale

Sur un sujet similaire

Exportations d’armes : quelle position pour la France ?

Exportations d’armes : quelle position pour la France ?

Le portugais : bientôt langue officielle des Nations unies ?

Le portugais : bientôt langue officielle des Nations unies ?

La « guerre hybride » (1/4) : l’expérience militaire des États-Unis comme condition préalable à l’émergence de la guerre hybride

La « guerre hybride » (1/4) : l’expérience militaire des États-Unis comme condition préalable à l’émergence de la guerre hybride

The Carlos Ghosn Affair and the « hostage justice » (hitojichi shiho)

The Carlos Ghosn Affair and the « hostage justice » (hitojichi shiho)

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *