Le trafic de déchets toxiques en Somalie : sur les traces d’une catastrophe humaine et environnementale silencieuse (I)

 

PARTIE I : L’organisation du trafic

« Nous parlons de l’un des phénomènes criminels les plus sophistiqués et inquiétants de notre histoire récente », déclarait en 2009 un homme politique italien[1] à propos d’un possible trafic de déchets en Somalie. Depuis les années 1990, différentes investigations ont été menées et ont prouvé l’existence de déchets toxiques et même radioactifs sur les côtes somaliennes. La Somalie serait ainsi depuis les années 1980 la destination finale de déchets provenant des puissances occidentales et serait au cœur d’un trafic mêlant l’Etat et des groupes armés somaliens, la mafia calabraise (la ‘Ndrangheta), voire les Etats-Unis et des hommes politiques italiens. Continuer de lire « Le trafic de déchets toxiques en Somalie : sur les traces d’une catastrophe humaine et environnementale silencieuse (I) »

Le Monde d’hier de Stefan Zweig : Récit d’un naufrage européen

Le Monde d’hier est un ouvrage fondamental sur l’histoire de l’Europe. Européen convaincu, forcé de s’exiler pour fuir le nazisme, Stefan Zweig livre un témoignage poignant, douloureux, et raconte l’histoire d’un rêve brisé, celui de l’Europe de la Belle époque. Continuer de lire Le Monde d’hier de Stefan Zweig : Récit d’un naufrage européen

Coûts et héritages de la deuxième guerre des Boers (1899-1902)

La deuxième guerre des Boers de 1899 à 1902 oppose les Boers (les Néerlandais, aussi appelés Afrikaners) et les colons britanniques, dans leur volonté de contrôler le territoire sud-africain. Bien que les Néerlandais soient des étrangers sur le sol sud-africain, ils sont considérés dans cette guerre comme les colonisés car ils se sont implantés bien avant les Britanniques. C’est donc une guerre entre deux camps … Continuer de lire Coûts et héritages de la deuxième guerre des Boers (1899-1902)

La politique internationale de la Chine, entre intégration et volonté de puissance

Jean-Pierre Cabestan est un sinologue français renommé, directeur de recherche au CNRS, chercheur associé à l’Asia Centre de Paris et professeur à l’Université baptiste de Hong Kong où il dirige le département de science politique et d’études internationales. Les recherches de J-P Cabestan portent sur les réformes juridique et politique en Chine, les relations entre la Chine et Taïwan, mais aussi sur la politique étrangère et de sécurité chinoise. Continuer de lire « La politique internationale de la Chine, entre intégration et volonté de puissance »

« Génération Maïdan : vivre la crise ukrainienne », Ioulia Schukan

L’ouvrage Génération Maïdan : vivre la crise ukrainienne est paru en septembre 2016 aux éditions de l’aube. Il décrit la révolution de Maïdan telle qu’elle a été vécue par les Ukrainiens. Ioulia Schukan, chercheuse et maître de conférences en sciences sociales et sciences politiques à l’Université Paris Ouest Nanterre, est l’une des spécialistes françaises du conflit ukrainien. Cette chercheuse franco-biélorusse a beaucoup voyagé en Ukraine durant l’épisode du Maïdan et a ainsi pu mener des recherches de terrain. Cet ouvrage s’inscrit dans la continuité de son travail de recherche sur les mobilisations citoyennes qui ont émergé depuis Maïdan, et plus particulièrement sur les actions bénévoles. Il adopte d’ailleurs un point de vue subjectif et pro-Maïdan, ce dont l’auteure est toutefois conscience, puisqu’elle le revendique : « quelles qu’elles soient, les valeurs font l’humanité du chercheur. Il est donc préférable de les mettre au jour » et « le chercheur est relié à son sujet par mille fils invisibles »

Continuer de lire « « Génération Maïdan : vivre la crise ukrainienne », Ioulia Schukan »