Les mouvements de jeunesse en Afrique : le cas de Balai Citoyen au Burkina Faso

Les mouvements de contestation issus de la jeunesse se développent en Afrique, notamment depuis le Printemps Arabe qui a débuté en décembre 2010 en Tunisie. On observe ainsi l’émergence de « Filimbi » (coup de sifflet) en République Démocratique du Congo, « Y’en a marre » au Sénégal et de « Balai Citoyen » au Burkina Faso. Ces mouvements tentent de se rassembler pour favoriser une prise de parole et pour exercer une influence plus forte à l’échelle nationale, voire régionale. Continuer de lire « Les mouvements de jeunesse en Afrique : le cas de Balai Citoyen au Burkina Faso »

Publicités

La présidence Obama : être le King of Cool était-il suffisant ?

Dans la nuit du mardi 8 novembre au mercredi 9 novembre, les Etats-Unis ont choisi le candidat républicain Donald Trump pour être leur 45e président. Après trois débats ayant pourtant unanimement tourné en faveur d’Hillary Clinton au détriment de Trump, la première puissance mondiale a choisi d’aller vers ce qui n’est pas moins qu’une révolution en élisant un homme sans la moindre expérience politique. Cependant, … Continuer de lire La présidence Obama : être le King of Cool était-il suffisant ?

Élections en Argentine : victoire de Mauricio Macri et défaite de Daniel Scioli.

Mauricio Macri, 56 ans, a été élu dimanche Président de la République argentine avec 51,4% des suffrages face à Daniel Scioli, le candidat du Frente Para la Victoria (péroniste-kirchnériste). Voir les résultats sur le site du quotidien argentin, La Nación. Après douze années de pouvoir kirchnériste (Néstor Kirchner 2003-2007 ; Cristina Fernández de Kirchner 2007-2015), Macri incarne le « changement », maître-mot de sa campagne … Continuer de lire Élections en Argentine : victoire de Mauricio Macri et défaite de Daniel Scioli.

Klaus Iohannis, un nouveau locataire au Palais de Cotroceni.

Le 16 novembre 2014, Klaus Iohannis a battu à la surprise générale son rival Victor Ponta au second tour des élections présidentielles roumaines avec plus de 54% des voix. Iohannis succède ainsi à Traian Basescu, le président depuis 2004 en guerre ouverte avec son rival de centre-gauche Victor Ponta qui avait essayé, en vain, de le destituer par référendum populaire en 2012. L’élection d’Iohannis porte … Continuer de lire Klaus Iohannis, un nouveau locataire au Palais de Cotroceni.