La résistance afghane et l’étranger durant l’invasion soviétique (1979-1989)

L’auteur et spécialiste de l’Afghanistan Michael Barry décrit d’une façon intéressante la capacité de résistance et de résilience de ce pays parfois dénommé Yâghestân, c’est-à-dire le “pays de l’insolence”. Il serait comparable à une motte de terre sèche dont une puissance voudrait se saisir (puissance qui fut successivement l’empire perse, moghol, britannique et enfin soviétique). Alors que cette motte de terre semble relativement bien constituée, il suffit que ladite puissance ne l’enserre un peu trop fermement dans sa main pour qu’elle s’effrite entièrement et lui glisse entre les doigts. Continuer de lire « La résistance afghane et l’étranger durant l’invasion soviétique (1979-1989) »

Tsunami électoral en Malaisie

Une véritable révolution. Le 9 mai dernier avaient lieu en Malaisie les 14èmes élections législatives depuis l’indépendance du pays en 1957. L’opposition les a remportées pour la première fois depuis 61 ans, mettant ainsi fin au règne de l’United Malays National Organisation (UMNO), le parti de Najib Razak, premier ministre sortant. Pourquoi cette situation est-elle exceptionnelle ? Quelles sont les perspectives pour le futur du pays ?

Continuer de lire « Tsunami électoral en Malaisie »

Les mouvements de jeunesse en Afrique : le cas de Balai Citoyen au Burkina Faso

Les mouvements de contestation issus de la jeunesse se développent en Afrique, notamment depuis le Printemps Arabe qui a débuté en décembre 2010 en Tunisie. On observe ainsi l’émergence de « Filimbi » (coup de sifflet) en République Démocratique du Congo, « Y’en a marre » au Sénégal et de « Balai Citoyen » au Burkina Faso. Ces mouvements tentent de se rassembler pour favoriser une prise de parole et pour exercer une influence plus forte à l’échelle nationale, voire régionale. Continuer de lire « Les mouvements de jeunesse en Afrique : le cas de Balai Citoyen au Burkina Faso »

Malaisie : d’hier à aujourd’hui, une société multiethnique en paix ?

Bahasa melayu, mandarin, tamoul, anglais : lorsque j’ai foulé le sol malaisien pour la première fois, j’ai été marquée par les diverses langues que j’y entendais parler. Dans la capitale, Kuala Lumpur, temples taoïstes, hindouistes, mosquées et quelques églises se côtoient dans les rues et forment une mosaïque culturelle et religieuse étonnante. Les trois ethnies dont sont issus la plupart des citoyens du pays semblent, d’un point de vue extérieur, se mélanger et former une société harmonieuse. Le pays offre ainsi aux touristes de plus en plus nombreux [1] la vitrine d’un pays à la multiculturalité exemplaire. Cependant, l’histoire de la Malaisie et les politiques qui y sont menées révèlent l’existence de tensions intercommunautaires.

Les élections législatives de 2008 et 2013 semblent indiquer que des divisions ethniques persistent dans la société malaisienne. Que penser alors de la multiculturalité du pays ? Retour en arrière et état des lieux. Continuer de lire « Malaisie : d’hier à aujourd’hui, une société multiethnique en paix ? »

L’Ukraine dans la nouvelle Europe (I)

Le livre coordonné par Gilles Lepesant a été rédigé au moment où la Révolution orange (2004) éclatait en Ukraine. L’Ukraine dans la nouvelle Europe a pour ambition d’aller au-delà du discours sur la division binaire de l’Ukraine, entre un Ouest ukrainophone qui regarderait vers l’Europe et un Est russophone qui voudrait conserver son lien de protection avec le grand voisin russe, pour se demander sur quelles fondations a pu se construire une identité ukrainienne propre, où coexistent les différentes ethnies linguistiques, minorités et confessions religieuses, et dans quel sens se pense l’Ukraine. L’ouvrage cherche à montrer comment la société ukrainienne va essayer de dépasser ces différences.

Nous vous proposons aujourd’hui la première partie d’une série de trois articles consacrée à cet ouvrage. Continuer de lire « L’Ukraine dans la nouvelle Europe (I) »