Dialogue israélo-palestinien

Le conflit israélo-palestinien n’a pas fini de faire couler l’encre. Alors que l’occupation des territoires palestiniens va bientôt entamer sa cinquantième année, Classe Internationale vous propose un dialogue dynamique, riche en connaissances, idées et analyses pertinentes, mené par deux étudiants, Sarah Daoud et SW.

Continuer de lire « Dialogue israélo-palestinien »

Netanyahou et le Grand Mufti : la Shoah revisitée

Dans le panthéon des plus grands criminels de l’Histoire, Haj Amin al-Hussein, grand Mufti de Jérusalem de 1921 à 1937, vient de faire cette semaine, une entrée remarquée. En effet, lundi 21 octobre 2015, devant le Congrès mondial sioniste, le Premier ministre israélien, B. Netanyahou, a déclaré : “Hitler ne voulait pas exterminer les Juifs, il voulait seulement les expulser. Mais le grand mufti de Jérusalem, Haj Amin Al-Husseini [dirigeant politico-religieux palestinien de 1922 à 1937], a rencontré Hitler [le 28 novembre 1941] et lui a déclaré : ‘Si vous les expulsez tous, ils vont tous venir ici [en Palestine]’. ‘Alors, que dois-je faire d’eux ?’, aurait demandé Hitler. ‘Brûlez-les’, aurait répondu le mufti’.”

Continuer de lire « Netanyahou et le Grand Mufti : la Shoah revisitée »

« Deux yeux pour un oeil » : Meir Kahane et le « terrorisme » juif

Alors que le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a construit sa coalition gouvernementale sur un discours particulièrement dur à l’égard des Palestiniens, les événements de l’été 2015 ont fait rejaillir d’anciennes craintes liées à la résurgence de groupes de juifs extrémistes particulièrement violents et racistes. Le 31 juillet, une bombe incendiaire est lancée sur le village palestinien de Douma, tuant Ali Saad Dawabsha, un bébé de 18 mois et blessant grièvement plusieurs membres de sa famille. Rapidement, la police israélienne s’oriente vers un attentat fomenté par des colons juifs extrémistes et arrête les premiers suspects. Le monde découvre alors le visage de Meïr Ettinger, leader revendiqué des colons ultranationalistes et violents rassemblés sous l’étiquette des  “Jeunes des Collines”. Ce groupe très hétérogène, se compose de jeunes pratiquants, vivant dans les colonies les plus décriées et s’opposant aux évacuations décidées par les autorités. La violence utilisée se voit condamnée par l’ensemble de la classe politique israélienne. Continuer de lire « « Deux yeux pour un oeil » : Meir Kahane et le « terrorisme » juif »

Israël : quand la représentativité nuit à la démocratie

Parfois qualifié de régime autoritaire et militariste, l’État d’Israël dispose pourtant d’un système électif parmi les plus représentatifs au monde. Une caractéristique peu connue, qui livre le débat démocratique aux appétits insatiables des micro-partis, et qui empêche l’avancée des dossiers les plus urgents. Continuer de lire « Israël : quand la représentativité nuit à la démocratie »