L’échec d’une médiation internationale dans la résolution des Printemps arabes. Le cas de la Syrie (I/III)

Le 15 mars 2018, la Syrie est entrée dans sa huitième année de guerre civile, celle-ci ayant débuté le 15 mars 2011, prenant corps dans les mouvements de révolte qui se généralisent dans le monde arabe sous le nom de « Printemps arabes » . En sept ans, le conflit avait déjà fait plus de 353 000 victimes. Dès 2012, les conférences de la paix à Genève organisées sous l’égide des Nations Unies ont eu pour objectif de trouver une solution politique au conflit syrien. Continuer de lire « L’échec d’une médiation internationale dans la résolution des Printemps arabes. Le cas de la Syrie (I/III) »

Elections au Liban : « Mission accomplie » pour le Hezbollah

Le chef du groupe du Hezbollah libanais soutenu par l’Iran a déclaré « mission accomplie » lundi, après avoir réalisé des gains importants lors des élections législatives du 7 mai, les premières depuis presque une décennie dans le pays. La principale faction occidentale soutenue par le Premier ministre Saad Hariri et l’Arabie Saoudite ayant perdu un tiers de ses sièges, notamment en raison du changement du système … Continuer de lire Elections au Liban : « Mission accomplie » pour le Hezbollah

Bilan du monde en 2017

 

Une année encore commence, une année où nous efforcerons d’analyser l’actualité internationale dans sa complexité. Pour mieux comprendre les évènements de 2018, nous vous proposons ce bilan de l’actualité dans le monde en 2017 par zone géographique. Continuer de lire « Bilan du monde en 2017 »

La course aux étoiles des va-nu-pieds

« That’s one small step for [a][1] man, one giant leap for mankind » disait Neil Alden Armstrong le 21 juillet 1969 à 2h56 UTC alors qu’il sortait du module lunaire et déposait ce fameux pied sur le sol de Terre I[2]. Exploit technologique, triomphe astro-géo-politique pour les Etats-Unis, l’alunissage de la mission Apollo 11 est le point culminant de cette décennie lumineuse qui a vu Spoutnik, Gagarine, Terechkova[3] et bien d’autres.

Mais ne cherchez pas ici la présence de ces aristocrates du cosmos, dopés à coup de milliard de dollars ou de roubles, portés par les plus grands esprits et techniciens de leur temps et orphelins d’une vision politique vigoureuse. Parmi les nations qui ont franchi la ligne de Kármán, définissant la lisière entre la Terre et l’espace à 100 kilomètres au-dessus de nos pieds, on peut isoler trois catégories. Premièrement, arrivent les Géants de l’espace, les Etats-Unis et l’Union soviétique, les grands champions de la course aux étoiles. Viennent les prétendants : l’Europe, déjà vieille terre spatiale, ou des puissances plus jeunes au rang desquelles, la Chine, l’Inde et le Japon. Continuer de lire « La course aux étoiles des va-nu-pieds »

Le Liban sous influence syrienne (1943-2005)

Au début du XIXe siècle, le monde arabe qui, depuis la campagne d’Égypte de Napoléon (1798-1801), se retrouve peu à peu dominé, s’interroge sur les causes de cette défaite tant militaire qu’intellectuelle. Cette réflexion donne à la fois naissance à un mouvement conservateur (à l’origine du wahhabisme), et un mouvement plus libéral. De nombreux problèmes théologiques et politiques sont posés, proches parfois des préoccupations des Lumières, comme la question de la source de la légitimité du pouvoir. C’est à ce moment que commence à se développer l’idée d’un pouvoir regroupant sous sa coupe une communauté arabe unie par la langue et la culture. Sous la plume des intellectuels de Syrie et du Liban apparaît alors l’expression nahda (d’après ce mot signifiant littéralement « le pouvoir et la force »), désignant, à la fois, la conscience d’appartenir à un groupe que l’on pourrait qualifier de national, et cette renaissance culturelle. Ce mouvement a pour principale conséquence de faire souffler un vent libéral sur le monde arabe, dont les réformes administratives et politiques de la période du tanzîmât (1838-1878) qui modernisent l’Empire ottoman (lequel dirige alors une partie importante du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord) en sont l’illustration. Continuer de lire « Le Liban sous influence syrienne (1943-2005) »