Iran – Arabie saoudite : Cette guerre froide… qui ne dit pas son nom !

Affermir et affirmer. Affaiblir puis affronter. Depuis 2015, la guerre froide qui oppose la République Islamique d’Iran au Royaume d’Arabie saoudite se réchauffe… dangereusement. Décryptage. Continuer de lire « Iran – Arabie saoudite : Cette guerre froide… qui ne dit pas son nom ! »

Liban : naufrage importé d’une nation multiconfessionnelle ?

Ces dernières années, le monde a connu une instabilité générale des régimes politiques. Les deux grandes catégories de régimes, que sont les régimes démocratiques et autoritaires, semblent être concernées par un dysfonctionnement de gouvernance. Le régime politique se définit à la fois par une notion théorique officielle (démocratie parlementaire, monarchie, ou autre) et par la pratique réelle, dont le vécu par la population diffère de sa définition officielle. Ainsi, les États démocratiques sont pour partie de plus en plus contestés, que ce soit par rapport au manque de représentation effective, à la croissance du taux d’abstention, au manque de confiance dans la classe politique ou par rapport aux classes dirigeantes.  Quid du système si particulier et unique d’un pays comme le Liban ?
Continuer de lire « Liban : naufrage importé d’une nation multiconfessionnelle ? »

L’échec d’une médiation internationale dans la résolution des Printemps arabes. Le cas de la Syrie (I/III)

Le 15 mars 2018, la Syrie est entrée dans sa huitième année de guerre civile, celle-ci ayant débuté le 15 mars 2011, prenant corps dans les mouvements de révolte qui se généralisent dans le monde arabe sous le nom de « Printemps arabes » . En sept ans, le conflit avait déjà fait plus de 353 000 victimes. Dès 2012, les conférences de la paix à Genève organisées sous l’égide des Nations Unies ont eu pour objectif de trouver une solution politique au conflit syrien. Continuer de lire « L’échec d’une médiation internationale dans la résolution des Printemps arabes. Le cas de la Syrie (I/III) »

Elections au Liban : « Mission accomplie » pour le Hezbollah

Le chef du groupe du Hezbollah libanais soutenu par l’Iran a déclaré « mission accomplie » lundi, après avoir réalisé des gains importants lors des élections législatives du 7 mai, les premières depuis presque une décennie dans le pays. La principale faction occidentale soutenue par le Premier ministre Saad Hariri et l’Arabie Saoudite ayant perdu un tiers de ses sièges, notamment en raison du changement du système … Continuer de lire Elections au Liban : « Mission accomplie » pour le Hezbollah