Trump : un regain de climato-scepticisme aux États-Unis ?

« Le concept de réchauffement climatique a été créé par et pour les Chinois afin de rendre l’industrie américaine non-concurrentielle ». Voici un tweet de Donald Trump datant du 6 novembre 2012, jour de la réélection de l’ancien président des États-Unis Barack Obama, résumant sa pensée climato-sceptique : une combinaison de rejet par principe de toute réglementation qui pourrait ralentir la croissance des États-Unis et du dogme républicain qui refuse la science du climat comme un complot quasi-communiste contre les États-Unis. Continuer de lire « Trump : un regain de climato-scepticisme aux États-Unis ? »

Publicités

Fin de crise politique en Macédoine ?

Le 1er juin 2017 et six mois après les dernières élections législatives, l’Assemblée de Macédoine a finalement investi un nouveau gouvernement, basé sur la coalition formée par les sociaux-démocrates (l’Union Sociale-Démocrate de Macédoine ou SDSM) et les deux principaux partis défendant la minorité albanaise : l’Alliance pour les Albanais (AA), et surtout l’Union Démocratique pour l’Intégration (DUI). Cet événement semble marquer la fin d’une longue et intense crise politique dans laquelle se trouvait embourbé le pays depuis deux ans. Continuer de lire « Fin de crise politique en Macédoine ? »

Equateur : les défis du nouveau président Moreno

Moreno remplace Correa :

En janvier 2007, Rafael Correa de l’Alianza Pais devenait président de l’Equateur. Il s’est engagé dans la « révolution citoyenne », pour lutter contre les inégalités, moderniser l’économie du pays, et une nouvelle Constitution a été approuvée par référendum un an plus tard. La pauvreté a diminué grâce aux réformes sociales. Continuer de lire « Equateur : les défis du nouveau président Moreno »

Farmajo, quel espoir pour la Somalie ?

Le 8 février 2017 Mohamed Abdullahi Mohamed alias Farmajo est élu président de la Somalie. A peine investi, le nouveau chef d’Etat a dû faire face à la gestion d’un attentat survenu le 19 février à Mogadiscio, la capitale. Entre corruption et terrorisme, de nombreux défis l’attendent.  Continuer de lire « Farmajo, quel espoir pour la Somalie ? »

La crise politique en République Démocratique du Congo, dernier épisode d’une instabilité chronique

La crise politique en République Démocratique du Congo (RDC) a débuté en septembre 2016 avec des manifestations à Kinshasa faisant plusieurs morts. Il paraissait alors évident pour les milliers de manifestants hostiles à Joseph Kabila, président au pouvoir, que ce dernier allait enfreindre la Constitution en briguant un troisième mandat. Le 20 décembre, date de la fin officielle du mandat présidentiel, Kabila a effectivement annoncé le report sine die de l’élection présidentielle. Ce n’est que le 31 décembre, que les négociations entreprises pour régler cette crise politique ont abouti à un accord avec Kabila. Élaboré avec la médiation de l’Église catholique, des membres du gouvernement et de l’opposition, cet accord prévoit le retrait du Président et la tenue d’élections avant fin 2017.

Si ces élections ont lieu, elles permettront potentiellement la première transition politique par les urnes depuis l’indépendance du pays en 1960.  Moise Katumbi s’est déjà déclaré candidat pour les élections présidentielles prévues en 2017. Cet homme politique populaire de l’opposition, fréquemment emprisonné pour son activisme, est à l’origine de la fondation de « Front citoyen 2016 ». Cette coalition formée en décembre 2016, qui rassemble l’opposition et la société civile congolaise, s’est engagée pour le respect du calendrier électoral. Continuer de lire « La crise politique en République Démocratique du Congo, dernier épisode d’une instabilité chronique »