La coupure internet généralisée en Iran : reflet de la banalisation d’une pratique de censure

    L’utilisation de la coupure internet comme outil de censure dans un contexte de contestations politiques est une pratique qui se répand de plus en plus. D’après un rapport de l’ONG Access Now, le nombre de coupures internet est en augmentation, celui-ci étant passé de 75 en 2016 à 196 dans 25 pays différents en 2018. Cependant, il est important de souligner que cette hausse des coupures internet recensées est en partie due à une meilleure détection de ces dernières. La coupure internet est un outil de censure qui se généralise bien qu’il ne soit pas nouveau et va de pair avec le développement d’un réseau internet souverain, c’est-à-dire capable de fonctionner indépendamment des serveurs internet étrangers.

Continuer de lire « La coupure internet généralisée en Iran : reflet de la banalisation d’une pratique de censure »

Fiche de lecture : Kenneth WALTZ, Why Iran Should Get the Bomb

Vétéran de guerre, Kenneth Waltz est un politologue américain spécialisée dans les relations internationales. Professeur dans les plus prestigieuses universités américaines telles que Berkeley et Columbia, il est considéré par ses pairs comme l’un des chercheurs les plus influents de sa discipline, tant par ses détracteurs que par ses soutiens. Fondateur du néoréalisme structurel, son objectif est de refonder le réalisme classique issue de Hans Morgenthau sur une base scientifique inspirée des modèles économiques : son attention se porte donc sur la contrainte qu’exerce la structure anarchique du système international sur le comportement des Etats. D’après Waltz, les Etats obéissent tous de la même façon à cette structure, par le self help (chaque État aspire à assurer par lui-même sa sécurité), en tant que like units (les Etats ont tous la même foncion et agissent selon le même principe) uniquement différenciés par la distribution des capacités matérielles. Autrement dit, les dominants dominent parce qu’ils le peuvent, et les dominés le sont parce qu’ils ne peuvent pas dominer.

Continuer de lire « Fiche de lecture : Kenneth WALTZ, Why Iran Should Get the Bomb »

Afghanistan : état des lieux, dynamiques, perspectives

Le 7 octobre 2001, les États-Unis, à la tête d’une coalition internationale, répliquent aux attentats du 11 septembre en lançant l’opération Enduring Freedom sur l’Afghanistan. L’objectif est de renverser l’émirat islamique des Talibans, accusé de complaisance voire d’alliance avec Al-Qaida, tout en menant une « croisade contre le terrorisme » selon les mots de George W. Bush. Chassés du pouvoir en quelques semaines, les chefs talibans sont traqués, tandis que l’International Security Assistance Force (FIAS) tente de mener une transition politique. 
Continuer de lire « Afghanistan : état des lieux, dynamiques, perspectives »

Russafrique : le « grand retour » de la Russie sur le continent africain ?

Depuis l’annexion de la Crimée en 2014 et la mise en place de sanctions européennes, la Russie cherche de nouveaux partenaires à travers le globe. L’Union soviétique s’était largement investie en Afrique, mais son effondrement avait précipité le départ des Russes du continent. Aujourd’hui, pour affirmer sa puissance et développer son économie, la Russie cherche à étendre son influence auprès des pays africains. Continuer de lire « Russafrique : le « grand retour » de la Russie sur le continent africain ? »

Quand l’amitié italo-russe se paye de mots

Lors de son allocution devant la Duma (1), Roberto Fico, président italien de la Chambre des députés rappelle les liens historiques existant entre l’Italie et la Russie. Ce dernier, né à Naples, évoque en première instance un architecte lui aussi napolitain, Carlo Rossi, qui a pris part à la construction de la ville de Saint-Pétersbourg. Continuer de lire « Quand l’amitié italo-russe se paye de mots »