La politique internationale de la Chine, entre intégration et volonté de puissance

Jean-Pierre Cabestan est un sinologue français renommé, directeur de recherche au CNRS, chercheur associé à l’Asia Centre de Paris et professeur à l’Université baptiste de Hong Kong où il dirige le département de science politique et d’études internationales. Les recherches de J-P Cabestan portent sur les réformes juridique et politique en Chine, les relations entre la Chine et Taïwan, mais aussi sur la politique étrangère et de sécurité chinoise. Continuer de lire « La politique internationale de la Chine, entre intégration et volonté de puissance »

Publicités

Bilan du monde en 2016

capture-decran-2016-12-30-a-15-15-04

Janvier pointe le bout de son nez et referme la page de 2016. Une année parfois qualifiée de « traumatisante » qui connut des bouleversements politiques majeurs dans un contexte de remise en cause des hiérarchies traditionnelles, de nouveaux acteurs prenant place dans l’échiquier mondial de la puissance.   Continuer de lire « Bilan du monde en 2016 »

La nouvelle géopolitique du Japon

A l’occasion d’un cycle de travail sur le Japon, l’IHEST (l’Institut des Hautes Études pour la Science et la Technologie) organisait le 6 décembre 2016[1] une conférence sur la « nouvelle géopolitique du Japon ». Depuis plusieurs années, le pays semble se repositionner sur la scène internationale, ce qui s’explique par deux grandes dynamiques qui se nourrissent mutuellement.

(Ce compte-rendu fait écho à l’article que Classe Internationale avait publié lors de l’adoption des lois de sécurité japonaises en septembre 2015, et portant sur le réarmement du Japon)

Continuer de lire « La nouvelle géopolitique du Japon »

Les îles Senkaku/Diaoyu : l’archipel de la discorde

Un article de l’Express publié le 19 septembre 2012 définit l’archipel tant convoité par la Chine et le Japon comme un : « petit amas de rochers déserts perdus en mer de Chine orientale ou Eldorado pétrolier sous-marin, les minuscules îles japonaises Senkaku, revendiquées par la Chine sous le nom de Diaoyu, alimentent les fantasmes ». Depuis quelques années, elles font l’objet d’une forte médiatisation internationale. En effet, cet archipel peut être considéré comme emblématique des conflits et des jeux de puissance en mer de Chine orientale.   Continuer de lire « Les îles Senkaku/Diaoyu : l’archipel de la discorde »

Le Japon de nouveau sur la pente du militarisme ?

Depuis la dérive militariste qui mena le pays au cataclysme de la Seconde Guerre mondiale, le Japon a fait du pacifisme la pierre angulaire de sa politique étrangère. Ce principe est gravé dans le marbre à travers l’article 9 de la constitution de 1947 qui stipule que « le peuple japonais renonce à jamais à la guerre comme droit souverain de la nation ». Cependant, le cap politique fixé ces dernières années sous l’égide du premier ministre Shinzo Abe[1] semble revenir pas à pas sur la position revendiquée depuis près de 70 ans par l’archipel. Une étape de plus a été franchie samedi 19 septembre avec l’adoption par la Diète[2] des lois de défense qui permettent désormais aux Forces d’Autodéfense (FAD) d’intervenir hors du territoire national au sein de coalitions internationales. Le pays sort de ce fait de la stricte position d’autodéfense qui seule jusque-là permettait l’emploi de la force armée.

Continuer de lire « Le Japon de nouveau sur la pente du militarisme ? »