François : pape et diplomate

En 2014, Barack Obama et Raul Castro officialisent le rapprochement historique entre leur deux pays et en profitent pour remercier le pape François pour sa médiation cruciale. L’année suivante, en pleine campagne présidentielle, le désormais président des Philippines Rodrigo Duterte, a qualifié le souverain pontife de « fils de pute » pour avoir créé des bouchons lors d’une visite. Enfin, en 2017, le pape François, déjà lauréat du prix Charlemagne qui récompense « la contribution la plus précieuse pour l’entente en Europe » [1], réunit dans la chapelle Sixtine les chefs d’État de toute l’Union Européenne à l’occasion du soixantième anniversaire du traité de Rome. Trois années, trois problématiques et trois espaces différents mais pourtant un point commun : le pape François apparaît ici davantage comme un chef d’État rompu à la pratique diplomatique que comme un guide spirituel. Continuer de lire « François : pape et diplomate »

Wagner : des mercenaires sans noms ni insignes à la solde du Kremlin

À l’été 2019, alors qu’Emmanuel Macron et Vladimir Poutine se rencontraient au Fort de Brégançon, nombreux ont été ceux qui ont souligné le revirement russe de la politique étrangère française. Pourtant, quelques mois plus tôt, en janvier 2019, le Ministre français de l’Europe et des Affaires Étrangères, Jean-Yves Le Drian condamnait fermement les pratiques « antifrançaises » des mercenaires russes en République Centrafricaine. « Ce n’est pas vraiment l’armée [mais] des supplétifs qui agissent sous l’autorité d’un Monsieur qui s’appelle M. Prigozhin… Si M. Prigozhin m’entend au-delà de cette salle, qu’il sache qu’on le connaît bien », menaçait Jean-Yves le Drian dénonçant l’implantation de Wagner sur le continent africain. 

Continuer de lire « Wagner : des mercenaires sans noms ni insignes à la solde du Kremlin »

Iran – Arabie saoudite : Cette guerre froide… qui ne dit pas son nom !

Affermir et affirmer. Affaiblir puis affronter. Depuis 2015, la guerre froide qui oppose la République Islamique d’Iran au Royaume d’Arabie saoudite se réchauffe… dangereusement. Décryptage. Continuer de lire « Iran – Arabie saoudite : Cette guerre froide… qui ne dit pas son nom ! »

Liban : naufrage importé d’une nation multiconfessionnelle ?

Ces dernières années, le monde a connu une instabilité générale des régimes politiques. Les deux grandes catégories de régimes, que sont les régimes démocratiques et autoritaires, semblent être concernées par un dysfonctionnement de gouvernance. Le régime politique se définit à la fois par une notion théorique officielle (démocratie parlementaire, monarchie, ou autre) et par la pratique réelle, dont le vécu par la population diffère de sa définition officielle. Ainsi, les États démocratiques sont pour partie de plus en plus contestés, que ce soit par rapport au manque de représentation effective, à la croissance du taux d’abstention, au manque de confiance dans la classe politique ou par rapport aux classes dirigeantes.  Quid du système si particulier et unique d’un pays comme le Liban ?
Continuer de lire « Liban : naufrage importé d’une nation multiconfessionnelle ? »

Hypocrisie européenne : la détresse des demandeurs d’asile sur les îles grecques

Lorsqu’elles s’engagent dans le périple qui les conduira, dans le meilleur des cas à obtenir l’asile politique en Europe via la Turquie, l’enfer traversé par les personnes fuyant la guerre en Syrie ne fait que commencer. Selon le Haut Commissariat aux réfugiés (HCR), les conditions de vie des demandeurs d’asile[1] se sont considérablement détériorées ces quatre dernières années sur les îles grecques du fait de la surpopulation dans les infrastructures d’accueil. Quelques 30 000 demandeurs d’asile vivent actuellement dans cinq centres d’accueil, situés sur les îles de la mer Égée, dont la capacité est seulement de 5 400 personnes.  En d’autres termes, la population accueillie est plus de cinq fois supérieure au nombre de places disponibles. Comment a-t-on pu laisser s’envenimer la situation à ce point alors que les pays de l’Union européenne sont au fait de cette urgence depuis 2015 ? L’objet de cet article est de donner un éclairage sur les dysfonctionnements de la coopération européenne qui ont conduit à des situations humanitaires déplorables notamment sur l’île grecque de Lesbos.

Continuer de lire « Hypocrisie européenne : la détresse des demandeurs d’asile sur les îles grecques »