François : pape et diplomate

En 2014, Barack Obama et Raul Castro officialisent le rapprochement historique entre leur deux pays et en profitent pour remercier le pape François pour sa médiation cruciale. L’année suivante, en pleine campagne présidentielle, le désormais président des Philippines Rodrigo Duterte, a qualifié le souverain pontife de « fils de pute » pour avoir créé des bouchons lors d’une visite. Enfin, en 2017, le pape François, déjà lauréat du prix Charlemagne qui récompense « la contribution la plus précieuse pour l’entente en Europe » [1], réunit dans la chapelle Sixtine les chefs d’État de toute l’Union Européenne à l’occasion du soixantième anniversaire du traité de Rome. Trois années, trois problématiques et trois espaces différents mais pourtant un point commun : le pape François apparaît ici davantage comme un chef d’État rompu à la pratique diplomatique que comme un guide spirituel. Continuer de lire « François : pape et diplomate »

Chine : murmures de culture

A l’entrée de l’atelier des frères Gao, au cœur de Pékin, sept Grand Timoniers bien en chair s’apprêtent à tirer sur un Jésus décharné. Plus loin derrière, un Mao avenant aux côtés d’Hitler et Ben Laden – en bonne compagnie donc. Les frères Gao ne peuvent évidemment pas exposer ces œuvres en Chine mais de leur atelier au cœur de la capitale celles-ci sonnent en provocation aux oreilles attentives des autorités du Parti.  On la simplifie souvent au mot censure et en plus les deux riment, mais la culture et plus largement l’art présentent en Chine un rapport complexe à la politique. Difficile de parler politique à travers l’art, mais pas impossible : une culture partielle tente de survivre en parallèle d’une fast-culture à grande échelle créée pour étouffer toute velléité d’opposition, supposée ou fondée. Quid donc de la place de la culture dans une société où l’expression personnelle est étouffée sous des couches de censure multiples ? Continuer de lire « Chine : murmures de culture »

Le triangle États-Unis – Chine – Taiwan : géopolitique d’une crevette entre deux baleines

2019 fut une année charnière pour Taiwan, stratégiquement situé entre les États-Unis et la Chine. Le 2 janvier, le Président chinois Xi Jinping prononçait un discours adressé aux Taïwanais les appelant à une unification sous la bannière d’une « seule Chine », dans un texte qui n’excluait pas le recours à la force pour donner corps aux mots, bien au contraire [i]. Quelques mois plus … Continuer de lire Le triangle États-Unis – Chine – Taiwan : géopolitique d’une crevette entre deux baleines

Trump : un regain de climato-scepticisme aux États-Unis ?

« Le concept de réchauffement climatique a été créé par et pour les Chinois afin de rendre l’industrie américaine non-concurrentielle ». Voici un tweet de Donald Trump datant du 6 novembre 2012, jour de la réélection de l’ancien président des États-Unis Barack Obama, résumant sa pensée climato-sceptique : une combinaison de rejet par principe de toute réglementation qui pourrait ralentir la croissance des États-Unis et du dogme républicain qui refuse la science du climat comme un complot quasi-communiste contre les États-Unis. Continuer de lire « Trump : un regain de climato-scepticisme aux États-Unis ? »

Le dernier sommet du forum sur la coopération sino-africaine, quelles promesses?

Après le Sommet du Forum on China-Africa Cooperation (FOCAC) de septembre 2018, où en est la politique « d’aides » chinoise en Afrique ? Lors des visites du ministre des affaires étrangères de la république populaire de Chine, Wang Yi, du 12 au 16 janvier 2018, au Rwanda, en Angola, au Gabon puis à Sao Tomé et Principe, celui-ci a exprimé la volonté de son … Continuer de lire Le dernier sommet du forum sur la coopération sino-africaine, quelles promesses?