InterRail ou la découverte de l’Europe

 

1433419894_665081_1433425537_noticia_normal
Crédit photo: El País (http://elviajero.elpais.com/elviajero/2015/06/04/actualidad/1433419894_665081.html)

InterRail désigne plus généralement le Pass InterRail c’est-à-dire un billet de train qui permet de voyager à travers l’Europe dans les trente pays qui font partie de ce projet – Allemagne, Autriche, Benelux, Bulgarie, Espagne, France, Finlande, Irlande, Norvège Roumanie, Turquie ou Suisse pour ne citer qu’eux.

Chaque personne choisit le nombre de jours de voyage ainsi que la période de validité avec deux types de pass : voyager dans un seul pays avec le « One Country Pass » ou dans toute l’Europe avec le « Global Pass ». Il s’agit d’une offre valable pour toutes les personnes résidant depuis six mois dans un pays de la communauté InterRail avec des tarifs réduits pour les jeunes et les seniors. Mis en place en 1972 à l’occasion des cinquante ans de l’Union Internationale des Chemins de fer, ce programme était d’abord réservé aux moins de 22 ans et a évolué au cours du temps avec des services de ferry et l’introduction d’une première classe par exemple.

Convivialité, confort, flexibilité semblent être des qualificatifs adaptés. Il est facile d’y rencontrer d’autres personnes – nombre d’« InterRailleurs » mentionnent encore ces multiples rencontres –  au cours de trajets en train caractérisés par un confort relatif avec des sièges, des lits-couchettes. Un bémol toutefois : des frais sont appliqués pour les trains à grande vitesse et les trajets de nuit. Pour réduire les coûts, il est donc conseillé de réserver à l’avance et de prendre des trains moins rapides.
Les étudiants sont particulièrement friands de ce Pass dans la mesure où il permet de voyager en Europe à moindre coût en liant débrouille et aventures. Des témoignages d’étudiants mentionnent le fait qu’il faut avoir un côté aventurier, ne pas avoir peur de l’inconnu ou de dormir un peu partout. Néanmoins, ce projet inclut un longue phase de préparation ne serait ce que pour choisir les destinations.

InterRail : quels enjeux pour l’Europe ?

Les représentations d’InterRail se modifient. Ce Pass a longtemps été perçu comme un signe d’ouverture de l’Europe au moment où les frontières s’abaissaient – l’espace Schengen est entré en vigueur en 1995, où la monnaie unique se développait dans une Europe agrandie suite à la chute du Mur de Berlin. La signification peut ou a déjà évolué, selon les analyses, avec la crise financière et migratoire, comme le signale cet article, en anglais. L’article souligne par ailleurs que les voyageurs ne sont plus les mêmes : ils sont plus éduqués qu’avant et ont plus sillonné le monde. Ces voyageurs ont toujours vécu avec l’espace Schengen et sont familiers des passages de frontières facilités.
Les choses ont changé : nombre d’InterRailleurs se sont rendus compte qu’ils étaient privilégiés quand ils ont été confrontés à la pauvreté, au flot des réfugiés qui attendaient l’autorisation de monter dans les trains pour atteindre certains pays européens.

Un problème majeur est toutefois souligné à maintes reprises : le prix du Pass InterRail. Ce prix, qui parait abordable au regard de celui de l’avion, demeure élevé pour de nombreux jeunes qui souhaitent parcourir l’Europe. En effet, les jeunes qui partent faire un « InterRail » sont issus de classes économiquement favorisées et cultivées. Le vice-président de la Commission européenne Frans Timmermans distingue, au sein de l’Union européenne, deux générations de jeunes : d’une part, les jeunes qui n’ont pas de problème avec l’international et d’autre part, ceux qui n’ont pas de contact avec l’étranger, avec l’Union européenne, avec l’intégration. Vincent-Immanuel Herr et Martin Speer, deux chercheurs au sein de l’Union européenne pour les jeunes, proposent d’offrir un Pass InterRail à tous les membres de l’Union européenne le jour de leur 18 ans.

Leur projet a pour but de favoriser l’intégration et l’unité européennes. En effet, tous les jeunes pourront « découvrir la diversité et les personnes » de l’Europe. Ils souhaitent par ce biais réduire l’influence des partis nationaux, d’extrême droite sur les générations de jeunes. Ils envisagent le Pass InterRail pour tous comme un investissement pour les projets d’intégration futurs de l’Europe.  Ils souhaitent compléter la devise de l’Union européenne avec deux mots « Einheit in Vielfalt erlebbar machen ». En d’autres termes, il s’agit de faire ressentir l’unité dans la diversité.

Le Pass InterRail : simple voyage pour certains ; programme avec visée politique pour d’autres ; pour tous, une véritable ouverture à l’altérité ? Malgré son prix, le Pass interRail rencontre toujours des succès.

Carole Cocault

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s