Le vivre-ensemble : utopie bien-pensante ou prérequis du contrat social ?

Le 16 octobre 2010, la chancelière allemande Angela Merkel avait déclaré que « Multikulti ist gescheitert » (le multiculturalisme a échoué), admettant la difficulté de faire coexister plusieurs cultures différentes au sein d’une même nation (1). En raison de sa présence systématique dans les débats politiques et médiatiques, le multiculturalisme est devenu un thème majeur du XXIème siècle. Les sociétés occidentales ont vu les discours se polariser entre ceux qui voient le multiculturalisme comme une opportunité de paix et de partage et ceux qui s’effraient de la menace qu’il représente pour leur propre identité. Ce thème semble désormais incarner le clivage du monde politique occidental, séparé entre les progressistes et les conservateurs. Continuer de lire « Le vivre-ensemble : utopie bien-pensante ou prérequis du contrat social ? »

La Russie et les Occidentaux depuis 1991

Entre le 9 novembre 1989, qui voit le mur de Berlin céder, et le 25 décembre 1991, date qui marque la fin de l’URSS, l’ordre mondial structuré en deux blocs, figé par la Guerre froide pendant près de 45 ans, disparaît. Le bloc soviétique implose: d’une part, les pays satellites d’Europe de l’Est regagnent leur indépendance et d’autre part, l’Union soviétique se délite sous l’emprise de tensions politiques, économiques et sociales. Quinze Etats naissent, dont la Fédération de Russie et se rassemblent dans une nouvelle communauté, la CEI[1]. La Russie, héritière de l’Empire russe et de l’URSS, s’étend depuis 1991 sur plus de 17 millions de km2, de l’Europe à l’Extrême-Orient, et dispose d’importantes ressources naturelles ainsi que d’une population multiethnique mais vieillissante. Après la chute de l’URSS, la Russie se retrouve face à des défis colossaux : elle doit régénérer son économie, choisir un nouveau système politique, redéfinir son identité nationale et son positionnement international. Continuer de lire « La Russie et les Occidentaux depuis 1991 »

Alternative pour l’Allemagne, ascension et profil d’un parti populiste de droite

Le 2 mars 2017, une conférence sur le parti populiste de droite, Alternative für Deutschland (Alternative pour l’Allemagne, que nous appellerons ici AfD) s’est tenue à l’Institut Français des Relations Internationales. L’intervenant principal était le Professeur et Docteur Fabian Virchow. Les autres intervenants, Barbara Kunz et Hans Stark, sont tous deux membres du Comité d’Étude des Relations Franco-Allemandes, qui fait partie de l’IFRI. Continuer de lire « Alternative pour l’Allemagne, ascension et profil d’un parti populiste de droite »

L’Observatoire franco-russe au MGIMO

La conférence est organisée le 16 février par l’Amicale Française des Etudiants du MGIMO, l’Institut d’État des relations internationales de Moscou. Les invités sont Arnaud Dubien et Igor Delanoë, respectivement directeur et directeur-adjoint de l’Observatoire franco-russe.            Arnaud Dubien entame la conférence par une question : les relations entre la Russie et le monde occidental évoluent-elles, un changement est-il à prévoir ? L’économie russe a … Continuer de lire L’Observatoire franco-russe au MGIMO

Sanders et Corbyn : deux vieux dans le vent.

L’élection de Jeremy Corbyn à la tête du Parti travailliste britannique (Labour) et la montée dans les sondages du sénateur du Vermont et candidat à la primaire du Parti démocrate américain, Bernie Sanders, constituent deux événements inattendus dans la vie politique de ces deux pays. Les États-Unis et le Royaume-Uni ne sont pas connus pour être des bastions de la gauche radicale, pourtant Sanders et … Continuer de lire Sanders et Corbyn : deux vieux dans le vent.