Quelle place pour la France en Arctique ? Tour d’horizon des intérêts stratégiques français dans cette région polaire

L’actualité récente en Arctique ne se résume pas à la proposition déconcertante de Donald Trump d’un éventuel achat du Groenland au Danemark en août dernier, ni aux suspicions de détournement des fonds alloués à l’ancienne ambassadrice des pôles, Ségolène Royal. Si ces informations font la une des gros titres, il en est d’autres, non moins intéressantes, qui pourraient susciter notre attention. Ainsi, du 9 au 13 décembre dernier, le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères accueillait l’Arctic Week 2019, une conférence internationale dédiée aux enjeux contemporains en Arctique organisée par le CEARC (1). Ce fut l’occasion d’étudier tant les questions environnementales et climatiques que sociales, politiques ou internationales, en impliquant, au-delà des scientifiques, chercheurs et responsables politiques, des étudiants et surtout les peuples autochtones, souvent délaissés des questionnements récents à propos de l’Arctique. 

Cet évènement est symptomatique du regain d’intérêt que connaît la région ces dernières années. L’Arctique polarise à lui seul de nombreux questionnements sur l’avenir du monde et des relations internationales : réchauffement climatique, commerce international, multilatéralisme, préservation de la biodiversité, recherche scientifique, etc.

Continuer de lire « Quelle place pour la France en Arctique ? Tour d’horizon des intérêts stratégiques français dans cette région polaire »

La ruée vers les ressources sablières : un défi contemporain de gouvernance ?

L’impact de l’exploitation du sable, tant au niveau environnemental que par les modifications profondes qu’elle opère sur les sociétés, a brutalement été mis en lumière dans les dernières décennies. Néanmoins, la valorisation de cette ressource désormais hautement stratégique s’opère via des logiques économiques privées rendant d’autant plus opaques les dynamiques de sa gestion. Ce manque de transparence volontaire limite la possibilité d’en évaluer précisément les risques et d’institutionnaliser une gouvernance du sable cohérente. 

Continuer de lire « La ruée vers les ressources sablières : un défi contemporain de gouvernance ? »

La Nouvelle-Calédonie face à la France

Le président de la République Emmanuel Macron s’est rendu en Nouvelle-Calédonie du 3 au 5 mai 2018, dans le contexte tendu de la préparation du référendum d’autodétermination du 4 novembre prochain. Celui-ci doit clôturer le processus de « décolonisation » amorcé en 1998 par l’accord de Nouméa, qui complétait les accords de Matignon signés dix ans plus tôt. Le référendum posera la question : « Voulez-vous que la Nouvelle-Calédonie accède à la pleine souveraineté et devienne indépendante ? ».

Continuer de lire « La Nouvelle-Calédonie face à la France »

Ressources énergétiques et rivalités sino-japonaises en Afrique

Au sortir de la Guerre Froide, tandis que la communauté internationale se concentre sur les pays de l’ex-bloc soviétique, l’Asie commence à porter un regard plus attentif sur le continent africain. Le développement accéléré des économies asiatiques, couplé à une raréfaction des ressources énergétiques, oblige la Chine et le Japon à se tourner de plus en plus vers de nouveaux partenaires comme l’Afrique. Dans le cadre de notre étude, il faut entendre le terme d’« énergie » du point de vue de ses « sources primaires », c’est-à-dire l’aspect sous lequel la nature livre un potentiel énergétique brut, comme les hydrocarbures, l’uranium, ou encore la biomasse. Que représente l’Afrique dans la quête d’énergie des deux puissances ?

Continuer de lire « Ressources énergétiques et rivalités sino-japonaises en Afrique »

Russie, l’envers du pouvoir

Marie Mendras est politologue au CNRS et au Centre d’Etudes et de Recherches Internationales (CERI). Elle est également professeure à Sciences Po Paris où elle enseigne la politique étrangère russe au sein de la Paris School of International Affairs (PSIA).

Elle a été jusqu’en 1991 consultante au Centre d’Analyse et de Prévision du Ministère des Affaires Étrangères, puis de 1992 à 1998 consultante à la délégation aux Affaires Stratégiques du Ministère de la Défense. Cela lui a permis de nouer des liens avec des responsables politiques russes, des membres des élites, dont les témoignages font la richesse de ses recherches. Elle étudie ainsi le système politique russe, les élites et la société dans Russie l’envers du pouvoir, publié en 2008, après l’ « élection » de Medvedev aux présidentielles. Cette recherche a été complétée par la publication de Russian Politics. The Paradox of a Weak State en 2012.

Continuer de lire « Russie, l’envers du pouvoir »